Assemblée Générale

au Toulouse Chapter

 

Il est des secrets que les bikers les plus éminents ne se transmettent que de bouche de biker à oreille de biker. Seulement voilà : les bikers sont éparpillés à travers tout le pays Cathare et la communication n’est pas toujours aisée…
Ainsi en ce temps de grâce de l’an 2013, les preux chevaliers cathares tinrent concile au lieu-dit Mondonville dans la demeure des Ecuries de la Tour.

Schuffi, biker féru de nouvelles technologies a pensé à tout et a conçu, avec l’aide des chevaliers de sa table ronde, une présentation des activités cathartiques de l’an précédent.
« Enfin, un peu de distraction, on va rire ! » s’exclamèrent certains bikers prenant notre vénérable Schuffi pour une caricature de Simon de Montfort !

Devant la fidélité de nos membres, nous nous devions de fournir à chacune et chacun une carte d’adhésion au Toulouse Chapter, marque de remerciement pour l’implication de tous.

Devenir membre, c’est adhérer à un état d’esprit: une famille de bikers, unis par la même passion de la Liberté, de l'Amérique et du V-Twin Harley-Davidson.

 

L’envie de rouler ensemble, de se retrouver et partager ses idées, ses envies….

 

Et aussi bénéficier de quelques remises par-ci, par-là….

C’est ainsi que pour la première fois, nous allons vous révéler tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les conciles cathares sans jamais oser le demander !

Alors arrivèrent 130 bikers des quatre évêchés à travers les comtés de Toulouse, de Foix et la vicomté de Trencavel : ceux d’Albigeois, de Carcassonne, de Toulouse et d’Agenais et du pays de Limoux. (Leur monture ayant souffert des croisades incessantes, ils durent se résigner à emprunter leur carrosse à quatre roues…).

Ils tinrent concile en lieu et place (Ndlr : Ces conciles cathares sont connus des historiens par un document faisant partie des archives du Toulouse Chapter dont ne subsistent aujourd’hui que des fragments de papyrus).

Après un temps consacré au breuvage de fraternité, Simon de Montfort (nous garderons ce pseudonyme) nous narra les conquêtes de l’an précédent, réalisées par nos preux chevaliers, à la recherche du Graal Pyrénéen ; des Gorges de Galamus au Pic St Loup, de la Montagne Noire au siège de l’évêché de Toulouse à Aurignac, sans compter les longs voyages vers les rives de la méditerranée et nos attentions portées à ceux dans le besoin par nos actions caritatives.

 

Vint ensuite le décompte de notre richesse venant des dons en grand nombre de nos chevaliers, finançant ainsi nos chemins de croix (Ndlr : un certain Abbé Saunière du village de Rennes-le-château, aurait découvert un parchemin mentionnant le lieu de ce trésor…).

Quitus nous fut demandé sur le décompte de nos deniers et oboles. Nos épées levées furent signe d’approbation.

 

Martelant à grand discours nos vertus pour l’an à venir, Simon de Montfort nous proposa ensuite la présentation des bikers siégeant à la table ronde (Ndlr : table ronde aussi appelée « Bureau » de nos jours) ; ceux qui, par leur noble dévouement, guident nos chevaliers au travers de l’histoire du Toulouse Chapter.

A cette occasion, le preux chevalier Roland pris la parole pour accueillir à la porte du concile nos nouveaux compagnons fraîchement enrôlés.

Attention particulière portée aussi à notre dévouée Mélanie, à la charge de fournitures en magasin de nos emblèmes, casques, capes et vêtements divers.

Certains de nos fidèles chevaliers ont montré courage et dévotion en l’an précédent. Ainsi leur fut exprimé gratitude par des offrandes (Ndlr : appelées aussi bananes), sous les applaudissements de l’assemblée reconnaissante.

Nombre de nos chevaliers, anciens mais aussi nouveaux compagnons, nous ont proposé des croisades à venir.

 

Simon de Montfort, après d’intenses travaux en table ronde, nous exposa nos lettres de mission et les circuits de nos futurs pèlerinages du Duché de Gascogne au Marquisat de Gothie en passant par le Comté de Toulouse, de Barcelone et d’Elche.

Enfin les moments forts de cet an nouveau furent mis en avant : les 20 ans de la Transpy : célèbre croisade du Toulouse Chapter d’une semaine en Hispanie, mélangeant voyages, découvertes, cuisine des provinces et festivités garanties ; les 30 ans du HOG dans la province de Grimaud…

Les festivités culinaires sont un des moments forts de ces conciles.

 

Il fut proposé des mets délicieux issus de notre culture du sud-ouest, accompagnés de vins dignes des après-midis cathares.

Cette journée fut aussi l’occasion d’écouter troubadours « Les trois Manches » et chants de gentes dames « «Les Glam’Swing ».

Et c’est ainsi que nos chevaliers enfourchèrent leurs montures (Ndlr : plus exactement leur carrosse…) et après maintes congratulations et souhaits de revoyures pour le prochain concile, se dispersèrent aux quatre coins de ce pays que nous affectionnons tant.

Ainsi chers lecteurs nous vous avons ouvert nos portes et bientôt nous vous ferons part de nos prochains voyages afin de vous envahir de cet esprit cathare qui guide nos belles balades en HD au Toulouse Chapter !

 

 

" Live Well, Love Much,

 

Laugh Often! "

un clic ici pour voir l'album 160 photos

article Georges, photos Françoise et Angel

Les partenaires de Legend Motorbike