MINERVOIS
Montagne Noire
Toulouse Chapter

Si le pragmatisme anglo-saxon va droit à l'essentiel, au Toulouse Chapter nous sommes plus nuancés.

 

Par exemple, si l’on nous demande si l’on est Biker, la réponse ne sera pas aussi simple; allez, un petit test:

 

Quel est mon profil facebiker ?

« Prof » : c’est celui qui sait où il va. Il a tout planifié, il sait quelle route prendre pour aller du point A au point B.

 

Il mène le groupe.

 

Au Toulouse Chapter, il y a celui qui prend le chemin le plus court, celui qui prend le plus long et celui qui parfois est indécis et à l’origine de demi-tours parfois hasardeux.

« Joyeux » : c’est celui qui espère que le prof sait où il va. Il lui fait confiance, parfois il doute, mais en général il arrive à bon port. Au Toulouse Chapter, ils sont les plus nombreux.

 

Mais ne nous y trompons pas, dès qu’ils découvrent l’esprit du Toulouse Chapter, ils deviennent vite des profs.

« Simplet » : c’est une variante du joyeux. Avec lui, vous savez que vous arriverez, mais pas par quel chemin. Au Toulouse Chapter ils sont rares.

« Dormeur » : c’est une variante du simplet. Il aime le groupe mais parfois décide de s’isoler et de prendre une autre route. Au Toulouse Chapter, nous n’avons encore perdu personne... enfin je crois !!!???

« Blanche neige » : c’est l’opposée du dormeur. Elle aime cet esprit de famille que l’on trouve au Toulouse Chapter, elle est prête à s’impliquer pour la cohésion du groupe.

« Atchoum » : c’est celui que chacun attend chaque fois que le groupe est prêt à rouler. Au Toulouse Chapter, nous gardons un œil sur lui, car à coup sûr, il deviendra un dormeur malgré lui…

« Grincheux » : c’est le Biker qui aime être à l'arrière du groupe et ne s'inquiète pas s’il s’en éloigne. Quand il est au milieu du groupe, il entraîne le reste du convoi loin derrière, générant des grinchements de dents …

« Timide » : c’est l’opposé du grincheux. Il a une seule fixation, l’arrière du biker devant lui, le « pot de colle ».

« Prince » : il croit fortement aux principes de sécurité, à la formation du groupe en décalé et l’emploi des signaux de main. C’est l’épine dorsale du Toulouse Chapter, celui qui assure et qui rassure… Il désespère du timide.

Vous allez me dire que c’est du Walt Disney tout ça, mais je suis sûr que vous vous êtes retrouvés dans l’un de ces 7 nains ; c’est normal, le Toulouse Chapter c’est un tout ; un livre ouvert où ladies et bikers écrivent l’histoire depuis plus de vingt ans.

Alors, en ce dimanche 7 avril (encore un 7), nos cathares, chantonnant leur fameux « Hé ho, Hé ho, on part dans l’minervois… », se retrouvent prêts pour une nouvelle virée au plus profond de cette mystérieuse Montagne Noire.

Car n’oublions pas qu’au Toulouse Chapter, chaque jour de « run » est un jour qui se rêve (oui, je sais, ça m’arrive des fois…).

Quoique qui se rêve, qui se rêve, faut voir…. Tout le monde sait que les plus fervents admirateurs de Météo France, ce sont les bikers cathares. La gasconnade précédente nous avait réservé un lavage gratuit de nos belles machines et cette sortie s’annonçait sans pluie et pourquoi pas du soleil.

A vrai dire, la météo nous a réservé, avant l’arrivée tant attendue du printemps, en guise de barouf d’honneur, un cocktail de froid, vent, soleil, neige. Tout ça, pour être sûr que nous apprécierons à sa juste valeur le retour prochain du soleil et de ses températures estivales.

Plus de 60 chevaliers cathares se sont donc retrouvés pour une virée dans le Minervois. Après un briefing sur les aspects sécurité et un accueil des nouveaux (qui ont rejoint les nouveaux de la sortie précédente, qui eux, de ce fait, ne le sont plus…), nous partons en direction de la Cité de Carcassonne (un des hauts lieux de la croisade contre les Albigeois).

A l’heure de la pause-café, qui se situe non loin de l’heure de l’apéritif, arrêt à Cazilhac au « Nulle part ailleurs ».

Contrairement aux idées reçues, tenant compte des températures quasi hivernales, il est possible d’atteindre une densité de bikers au m2 bien au-delà de ce que l’on pourrait imaginer….

Après quelques cafés et autres ingrédients inavouables, la température corporelle de nos Bikers a atteint à nouveau un niveau acceptable.

Nous remontons sur nos engins.

 

Avec ce temps, nous faisons même corps avec la machine, toute particule de chaleur issue de nos VTwin est bonne à prendre.

Ah ! heureux les propriétaires de millésimes 2006 (comme moi-même) qui ont à leur disposition une ligne d’échappement capable de réchauffer un cassoulet toulousain….

Le Minervois ?

 

C’est descendre dans les profondeurs de Cabrespine ou Limousis, admirer ces landes d'oliviers, de vignes, cette flore méditerranéenne où les enfants caracolent en pleine liberté...

Les 7 (encore un 7) maîtres mots du Minervois ? : vallonnement, personnages typés, traditions, vieilles pierres, vieille culture, randonnées, odeurs de la garrigue. Des coteaux chaleureux se déplient devant vous comme la jupe d'une danseuse espagnole. Enfin, une merveille... le Canal du Midi.


Après cet instant de douce rêverie, nous voici arrivés à « La Cave » à La Caunette pour notre déjeuner bien mérité.

« Il vaut mieux un morceau de pain sec avec appétit que chapons et poules avec dégoût ». Certes, mais faut savoir aussi trouver un juste milieu. Au Toulouse Chapter, nous aimons nos ladies : « Roulez sous un orage une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d’une de nos jolies ladies une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. » (Extrait des minutes phylosophiques du Toulouse Chapter).

Donc, dans un élan de générosité (caractéristique majeur d’un biker cathare) priorité fut donnée à nos ladies. « Petite coupelle de crème d’asperges, petit saumon avec ses petits légumes, petite trilogie de dessert, le tout suivi d’un petit thé et de gâteaux bios »...

Après un discours de Schuffi, notre Maître de Cérémonie, nous rappelant nos prochaines sorties et le succès rencontré par notre « Transpy la 20ième », l’heure est au départ.

Nous voilà sur le chemin du retour vers Carcassonne en passant par St-Martial, Pardailhan, St-Pons, Roc du Suzadou,

 

Caunes Minervois et bien d’autres endroits aux noms murmurant les chants sacrés des peuples occitans : Garvadi la Vacada, Castel Roge, la Ribiera d’Espanhac…

Un virage, c'est une ligne droite qui change d'avis au dernier moment. Inutile de vous dire que celle que nous avons empruntée a eu du mal à s’en forger un.

Merci à Michel, notre Road Captain du jour et Anne-Marie sa charmante épouse, pour ce trip de près de 400 kms dont sûrement 300 de virolos … qui furent une formalité tant pour nos bikers que pour nos Ladies !

Nous avons eu le temps couvert, le soleil, le froid, ce vent caractéristique du pays cathare, il nous manquait la neige. Qu’à cela ne tienne, nous l’avons eu en parcourant les cols de la Montagne Noire entre St Pons et Carcassonne… Cette neige blanche comme la lumière…

Et si on la décompose avec un prisme, on obtient 7 couleurs ! Ce chiffre 7, (les 7 nains, ce 7 avril, les 7 maîtres mots) représente donc la décomposition caractérielle de la lumière et tout le monde sait que la lumière, comme le chiffre 7, est le symbole de l'esprit... du Toulouse Chapter !

Il se dit que la prochaine sortie se déroulera au milieu des châteaux cathares, on parlera de cargolade et de gastronomie catalane…. De quoi rassurer nos bikers ! (et peut-être un peu moins nos ladies…).

un clic ici pour voir l'album 130 photos

article Georges, photos Françoise et Angel

Les partenaires de Legend Motorbike