Le Caen Côte de Nacre se bat

contre la maladie

En collaboration avec le Professeur Ravasse, des services oncohématologie et chirurgie pédiatrique du CHRU de Caen, le Caen Côte de Nacre Chapter a offert aux enfants un après-midi magique.


Météo avait pourtant prédit « averses de grêle, vents à 60 km/h se renforçant dans l'après-midi » ; bref, tout ce qui fait le bonheur d'un Biker.


C'est vrai qu'en fin de matinée, pendant qu'on montait la tente et lors du repas, il n'était pas bon de mettre un Biker dehors !

 

Mais, contre toute attente, après 14 h, début des opérations, plus une goutte et même du soleil.

De quoi réjouir tous nos petits invités qui, déjà, se battent contre une saloperie de maladie.

 

Ils étaient tous là, même ceux qui sont venus de loin... Les conditions météorologiques ne sont qu'un détail mineur pour leurs parents.

 

Offrir quelques minutes de bonheur est le plus important.


Quelques mots d'accueil pour présenter le déroulement de la fête et c'est parti.


L'organisation est sans faille. Choix du casque, choix de la moto, et une grande balade en Harley Davidson !

Entre deux tours de V-Twins, bonbons et gâteaux à satiété.

 

Il faut dire que quelques sponsors avaient bien fait les choses, comme la Maison du Biscuit, de Sortosville, dans la Manche (une biscuiterie fondée en 1903!) ou Léonidas, à Caen, qui ont régalé les enfants avec leurs spécialités !


Le Chapter avait fourni les bonbons et les ladies, en majorité mais pas qu'elles, avaient fait de nombreux gâteaux.
Encore un ou deux tours et c'était le moment de la tombola, chaque enfant se voyant attribuer un numéro qui donnait droit à un cadeau.

Merci l'office de tourisme de Caen, l'entreprise Schneider Electric et Philippe, notre dealer, qui avait prévu un cadeau siglé HD pour chacun d'eux.


Même les parents ont été obligés de monter sur nos Harley !

 

Plus difficiles à convaincre que les enfants... «Je ne peux pas, j'ai mon sac à main... Je n'ai pas de casque...».

 

Mais le CCDNC a trouvé à chaque fois une solution.

 

MJ s'est même transformée en baby-sitter pendant que la maman découvrait le plaisir de chevaucher une Harley.


Une photo souvenir offerte par le studio Argy de Fontenay-le-Marmion et il a fallu annoncer la fin de la manifestation...

 

Le plus douloureux, ce fut quand il a fallu que les enfants rendent les casques, après tant de sourires...
« S'il-te-plaît, encore un tour ... »
Il y a des jours où le mot NON est dur à sortir, même si on sait que toute chose à une fin.

article Jean-Pierre, photos Georges

Les partenaires de Legend Motorbike