Le  Carnaval

au Château de Ballainvilliers

Depuis février 2013 nous avons mis en place deux sorties sans moto, histoire de pouvoir se retrouver même sans moto car il est vrai que le temps en ce moment dans notre région nous invite peu à sortir nos Belles.
Samedi 22 février nous avons lancé Le Carnaval de Ballainvilliers.


Ok ! Les déguisements ça nous connait, les cuirs, les chaînes…. Mais là, il en était toute autre chose.
 

L’histoire a commencé comme ça: IL ETAIT UNE FOIS… Le Château de Ballainvilliers, sur nos terres d’attache du Chapter et de sa Concession S-One, des Bikers qui avaient envie de vivre leurs rêves d’enfants.

La commune nous a proposé d’ouvrir les portes de son Château, ils nous avaient installés dans la magnifique Chapelle, hauteur de plafond et vitraux splendides.


La salle a été décorée par les soins de quelques bonnes volontés du Chapter, le critère était :avoir du souffle, car il y avait une centaine de ballons à gonfler en plus il fallait savoir faire des nœuds pour les accrocher.


Pour la Zic c’est notre Rudy DJ du Blue Bar, Cauchemar en cuisine vous vous rappelez !

 

Il nous a mis le feu comme à Ibiza, installé sur la mezzanine où en principe siège l’orgue.

Pour le coup, c’était du matériel un peu différent qui fait sortir des sons extra, on l'a préféré à l’orgue car je ne suis pas sûre que le Madison et le Rock’n roll auraient eu le même effet.


L’heure était arrivée d'accueillir les participants,  nous étions 79, comment appeler tous ces gens que l’on ne reconnaissait pas toujours au premier coup d’œil. Ils avaient tous mis le paquet.


C’était un festival d’idées, de couleurs, tous avaient joué le jeu, mais franchement, on ne s’attendait pas à ça.

Il y avait de tout, du Monsieur 118 sans son 218, aux Marquises, passant par César, Cléopâtre, Charleston, les Clowns, Robin des Bois, Zorro, Iznogood le grand Vizir Calife à la place du Calife et son compagnon Jack Sparow le Pirate de Ballainvilliers, des Zombis en mariés, Disco, Bob Marley et sa veuve Espagnole, Les bagnards et leurs boulets…aux pieds, Esméralda, une fille avait des cils de toutes les couleurs, Militaires, Corsaires, les marins, et oui on a tous touché le Pompon pour nous porter bonheur toute la saison ….,

 

Je ne peux pas tous les citer, J-R va dire que je suis trop bavarde...


Et puis allez voir les photos vous comprendrez mieux !

C’est quand même drôle de voir jusqu’où on peut aller à nos âges, des vrais gosses, mais qu’est-ce que c’est bon de se retrouver en attendant que le soleil nous invite à sortir nos Belles… Harley.


Après l’identification de chacun autour de l’apéro servi par Sylvain notre moine,( il a joué dans au Nom de la Rose), l’heure était à penser à se restaurer avec de la  Bonne Pitance.


Le Couscous Royal de Rachida, Fatima et Nordine, des  Délices de la Méditerranée, cuisinés sur place dans la cuisine du château, suivi de ses pâtisseries orientales maisons et son traditionnel thé à la menthe.

Arrosé comme il se doit du Glou-Glou qui va bien avec le Boula…. Stop pas de marque !


Nous n’avons pas eu de mal à éliminer nos calories, car avec les épaisseurs de tissu des tenues, nos habituels cuirs c’est rien à côté.


Le folklore des costumes au rythme de la musique était d’une harmonie hors du commun.


Nous avions tous en souvenir les goûters anniversaires de notre enfance avec nos déguisements.

 Une fois encore, on l’a prouvé, dans notre Monde Harley, on est tous des grands enfants!


Je remercie toutes les bonnes volontés qui nous ont donné un coup de main pour rendre la Chapelle comme le petit Jésus a l’habitude de la voir.

 

Merci aux photographes officiels: Laulo et Thierry et nos occasionnels: Gégé, Patrick, Brigitte, Chrystelle.

un clic ici pour voir l'album 110 photos

article Carole, photos Laulo, Thierry, avec la participation de Gégé, Patrick, Brigitte, Chrystelle.

Les partenaires de Legend Motorbike