2014

FAAKER SEE

EUROPEAN BIKE WEEK

Pour ceux qui ne connaissent pas, la Bike Week de Faaker-See se déroule en Autriche, à proximité des frontières Italiennes et Slovènes.

 

Faak am See est un lac autour duquel des sites, appelés villages, sont installés pour créer l'événement.

 

Il y a Arneitz, le village d'origine de la Bike Week, le village Harley, le nouveau site Polaris encore trop petit pour être un village et une multitude de points chauds qui font la joie des bandes débridées et des Bikers aventureux.

 

Le lieu étant très touristique une kyrielle d'hôtels et de restaurants bordent le lac.

Cette année, une météo épouvantable a arrosé copieusement  l'événement.

 

La pluie a transformé le village Harley en un véritable bourbier, tous les efforts des organisateurs à grands renforts de tonnes de copeaux, et de dizaines de milliers d'euros ont été vains, impossible d'assainir les allées des exposants et le grand parking n'a jamais pu ouvrir.

 

Heureusement une partie du village Harley est goudronnée, ce qui a préservé la place principale avec la grande scène, les stands des concessionnaires et les restaurants.

 

Pour garer les bécanes, c'était au plus agile..

Pour continuer avec les choses qui fâchent, de nombreux Bikers se sont abstenus, face à cette météo décourageante, 2014 ne sera pas un des records de participation.

 

Entre nous heureusement, aujourd'hui le village Harley qui est de loin l'attraction principale de la Bike Week, n'était pas en mesure d'accueillir les dizaines de milliers de bécanes venues en 2013.

 

Ceci étant dit, entre deux averses nous nous sommes bien éclatés.

 

Jamais l'achalandage n'avait été aussi fabuleux, jamais les stands n'avaient été aussi nombreux.

Pour la musique, c'était un festival de talents, sélectionnés par Suzanne, productrice avisée et présentés avec panache par le célèbre Mel.

 

D'énormes moyens audios et visuels avaient été installés, ça balançait comme jamais, c'était top.

 

Et quand c'est bon, tout le monde s'incline, même la pluie qui s'est mise en pause le temps des concerts.

 

Samedi soir plus de dix mille spectateurs ont assisté aux concerts époustouflants.

 

Nous avons été épatés par un groupe indien, qui passait pour la première fois sur scène, bluffant de qualité !

L'installation d'Harley-Davidson en Inde, n'est pas sans rapport avec la présence de ce groupe, qui a gagné un jeux télévisé dont le prix était de se produire sur des grandes scènes.

 

C'est sûr nous entendrons parler d'eux.

 

Samedi, le clou de la soirée était le tirage au sort  du gagnant de la moto Harley-Davidson mise en jeu chaque année.

 

Un Italien souriant, on le serait à moins, a bondi sur scène en brandissant son pin's gravé au numéro gagnant, bravo.

Le bike show, gagner à Faak c'est aussi important que de gagner à Daytona, les plus grands préparateurs sont là, il n'est pas question de manquer cette prestigieuse destination du monde du bike show.

 

Cette année le Koweït est à l'honneur avec cette monumentale machine, gagnante grâce à son design audacieux, exclusif.

 

Pas de fioriture, pas de peinture trompe l'œil,  rien que de la mécanique inspirée des années 30, celles de Batman, c'est pur, c'est unique, c'est formidable.

 

Cette victoire est bien méritée, il y a longtemps que nous n'avions pas admiré une réelle création originale.

Discover More, dit comme cela, rien de bien palpitant.

 

En réalité, il s'agit d'une opération organisée par Harley-Davidson pour tester l'excellence des produits issus du projet Rushmore.

 

C'est le plus grand voyage organisé par la Motor Company à travers l'Europe, le Moyen Orient et l'Afrique.

 

Parti le 5 mai de Jordanie et arrivé le 5 septembre à Faaker See, le run a parcouru 24 763 km.

 

50 pilotes se sont relayés au guidon de ce Street Glide, le premier à s'élancer dans ce marathon est Claude Abry, concessionnaire Harley-Davidson à Amman.

Arneitz, c'est le village d'origine, celui de la mécanique, des préparateurs, des pièces détachées, des peintres et des accessoires.

 

Ici on respire les vielles bécanes, et les merveilles s'étalent sans pudeur.. les filles aussi.

 

Arneitz, c'est toute une ambiance, un show incontournable où les vraies bonnes affaires côtoient les prix les plus fous.

 

Dés le début de l'exposition, Boss Hoss y a vu son camion expo partir en fumée avec parait il huit machines à bord, environ 600 000 € de dégâts..  j'aimerais pas être l'assureur.

La parade, mise en place sous une pluie battante, a bénéficié d'une grosse éclaircie 30 mn avant le départ.

 

Stéphane Sahakian était présent aux côtés de Jeremy Pick, nouveau directeur international du H.O.G. (EMEA).

 

Pour conclure Faak reste Faak, la pluie et les mauvaises conditions atmosphériques ne changent rien à la chose.

 

L'European Bike Week est la plus grande manifestation pour les Bikers du vieux continent.

 

Félicitations aux organisateurs, à Alison, il faut un sang froid unique pour réussir une fête aussi grandiose envers et contre les éléments déchaînés, BRAVO.

un clic sur les titres pour voir les albums 920 photos

Ambiance générale et Site album 390 photos

Bikes album 120 photos

Parade album 240 photos

Concerts 170 photos

article J-R, photos Marie

Les partenaires de Legend Motorbike