21ème salon

du 2 roues de Lyon

Quand un week-end d’hiver nous offre une telle météo, tous les motards sont de sortie, et le parking réservé aux deux roues, trop petit, déborde de partout.

 

Après avoir trouvé une place, vous suivez les flèches indiquant l’entrée.

 

Après avoir marché sur environ 1 km, vous vous retrouvez devant une porte fermée pour travaux et un panneau vous signale qu’il faut suivre les flèches en sens inverse.

 

Et c’est reparti dans l’autre sens.

Le bon côté des choses c’est qu’on peut s’assurer que notre véhicule n’a pas été volé, et par ailleurs il est inutile de trouver une excuse bidon pour débuter la visite par le bar.

 

« Salon du 2 roues » . . . oui. . . « mais pas que » aurait-il fallut ajouter.

 

Ce raccourci elliptique à la mode convient bien finalement puisqu’un des premiers véhicules à se faire remarquer en descendant l’escalator qui ouvre sur la grande salle est le Tri-Glide Ultra.

 

Une roue de plus, et on trouve des quads.

Heureusement les 2 roues sont bien représentées, sauf que les seules qui se déplacent ici, c’est soit sur la roue avant, soit sur la roue arrière, mais jamais les deux à la fois, elles sont pilotées par des stunteurs de grand talent.


Face au Tri-Glide se trouve un sportster spécial anniversaire préparée par la concession Grand Lyon qui fête ses 10 ans cette année.

 

Si vous êtes client ou ancien client de cette concession vous avez une chance d’en devenir l’heureux propriétaire.


A un petit jet de boulon du stand Harley, celui de Victory / Indian se fait remarquer par sa surface.

On peut voir de belles réalisations de customs, les préparateurs étant venus nombreux, et pas que des français.


L’accent a été mis cette année sur le vintage, et avec l’exposition Café Racer où sont présentées de très belles réalisations, cette 21ème édition est finalement agréable à visiter.


Un stand central est réservé aux véhicules du débarquement, puisqu’on célèbre les 70 ans cette année. 

 

Le temps que nous avons passé sur cette expo aura été plus court que ce qu’il aurait mérité.

un clic ici pour voir l'album 55 photos

article Jean-Paul, photos Marie-Louise

Les partenaires de Legend Motorbike