Fête des Motards

Sainte Marie 2014

île de La Réunion

Les 18 et 19 Octobre 2014, s’est déroulée la deuxième fête des motards de Sainte-Marie de La Réunion.


Sous la protection du dieu soleil, de la municipalité de Sainte Marie, et de la Région Réunion.

 

Grâce à nos partenaires de toujours: Suzuki, Kawasaki, Triumph, KTM, MV-Agusta, LaboPix, Sorassur, Gom2ROues, Cha-Doc, et bien sûr, Harley-Davidson et les Brasseries de Bourbon.

 

Un public nombreux, plus encore que pour la première édition, s’est pressé sur les belles routes ensoleillées de notre île pour se joindre à la fête.

Dans une ambiance surchauffée dès 10h00 le samedi matin, les groupes de motards ont commencé à affluer de tous les coins de l’île.

 

De l’intérieur des terres aux lagons, et des plaines aux versants du volcan.

 

Toutes les associations liées de près ou de loin à la moto, se souvenant de la bonne fiesta de l’an passé, se sont pourtant garées sans pagaille.


Dans la plus pure tradition chère au cœur des organisateurs, se sont déroulés les jeux qui font l’ambiance des concentres.

Pêle-mêle, la course de lenteur, la saucisse, le tir à l’airsoft ou les lancers de fers à cheval, ont vu s’affronter les différentes associations dans un challenge amical.


Il y avait aussi de quoi se challenger du côté du miam miam glou glou, avec des stands de produits de la métropole.

 

Vins, cigares et charcutailles au bon parfum de nos terroirs lointains, mais aussi l’incontournable chili et les Pita-Poulets, disparus façon blitzkrieg à peine le dimanche entamé, on le saura pour la troisième édition.

Le jury a eu toutes les peines du monde pour distribuer les places au podium et les trophées qui allaient avec.

 

Fabriqués maison par les membres du brotherhood des Flibustiers IslaBourbon, destinés aux trois plus belles anciennes, custom et sportives, ainsi qu’aux trois meilleures prépas constructeurs.

 

Et bien sûr, le traditionnel «coup de cœur des Flibustiers».


Une fabuleuse Peugeot bicylindre, «Paris-Nice» de 1914, et roulante s’il te plait, ressemblant furieusement à une HD1903, a remporté tous les suffrages.

Sans oublier la présence de Kawa «Z», de 650XS, de Norton, de BSA ou de Guzzy LeMans raides de neuves, toutes venues par la route, parfois prêtées par des propriétaires absents, mais soucieux d’offrir leur concours à la réussite de l’expo.

 

Mais, me direz-vous, c’est bien joli tout ça, mais, et le concours de teeshirts mouillés ?

 

Le bike washing-cession en bikini?

 

Ben ya eu aussi, et sous les tropiques, on a rien à apprendre de ce côté-là.

On a même un peu débordé et, pour une question de parité, il y a même eu un concours de slips mouillés improvisé !  Y a pas de raisons.

 

Le samedi soir, après le passage gigantesque des faramineux «Showdussss» qui ont mis un feu de dingo à la scène, la journée fut clôturée par un effeuillage acrobatique de miss Jade.

 

Les campeurs ont accompagné les organisateurs et leur amis pour quelques bières et jacks divers, histoire de finir les bouchons et les bonbons piments, spécialités des apéros d’ici, et dodo, lit picot et belle étoile pour tout le monde. Ici, c’est déjà l’été.

Je sais, ça dégoûte.

Après la balade du dimanche matin, et quelques concerts encore, eurent lieu les tirages des lots tant attendus de la tombola des Flibustiers.


Au total, 3 séjours en hôtels de luxe sur l’ile sœur de Maurice, avec prêt de HD par la concession Mauricienne, dont un nanti de ses deux billets d’avion aller et retour en prime.

 

Précédait le tirage du gagnant d’une 125 Mash, en l’occurrence, une gagnante en train de préparer son permis, le hasard fait bien les choses. Cette tombola fut couronnée par le tirage au sort du gagnant de la Harley-Davidson 883 Sportster Iron, qu’on a fait sortir de chez lui pour revenir la chercher.

Au téléphone, micro de la sono branchée sur le téléphone en mode haut-parleur, pour que tous et toutes profitent de la surprise du gars.

 

Le type était rentré chez lui, après avoir acheté deux billets sans trop y croire et «pour faire marcher le brotherhood». Ben ça a marché.


L’année prochaine, on remet ça. Avec plus de pitas, promis.

 

Et une autre moto à gagner.

un clic ici pour voir l'album 43 photos

article et photos Shovel

Les partenaires de Legend Motorbike