Stage Sécurité

Plaine de France Chapter

Chiffre des dizaines multiplié par trois, ou bien au carré, 24 mg/l ou bien est-ce 0,5 ... où sommes nous ?

 

En cours de maths? Non. Simplement en séance théorique d'un stage de sécurité deux roues motorisées.

 

Vous pensez que cela a été pénible et rébarbatif et qu'il y a mieux à faire un dimanche ?

 

Et là, je vous arrête tout de suite: tout faux ! Cet exemple de chiffres n'est qu'un clin d'œil à une séance qui se voulait à la fois magistrale mais aussi sympathique et participative.

Sise au milieu d'un petit café tenu par une femme charmante, la projection de slides et vidéos était très enrichissante pour rafraichir ce qui ne devrait être qu'une évidence pour des bikers aguerris... comme nous !

Et pourtant force est de constater que les échanges entre nos membres du PDFC et notre gendarme instructeur étaient très loin d'être aussi plats qu'on pourrait le penser.

 

Positionnement sur la route, anticipation, réaction, météo, vitesse, rame, quinconce, mais aussi alcool et stupéfiants.

Le tout ficelé dans une présentation soignée et entrecoupée de discussions et de quizz, font que cette matinée à l'abri des gouttes (avec un bon café) a non seulement passé très vite mais a très certainement participé à renforcer notre sensibilité à rouler tous ensemble dans la joie et la bonne humeur, l'esprit plus réceptif qu'il n'est déjà, soucieux de notre propre sécurité, mais aussi de celle des autres.


Après un repas copieux et de qualité pour un budget très raisonnable, nous avons rejoint le circuit "plateau" afin de passer à une partie plus physique et plus parlante encore ! Il est loin le temps du permis moto... on se demande parfois comment on a pu avoir ce petit morceau de papier prometteur de balades et de liberté !

Et là, tout s'explique par deux mots simples: Harley et Davidson ! Nos machines superbes ne sont pas celles sur lesquelles nous passons notre baptême du feu et Là est toute la différence.

 

Lequel d'entre nous s'entraine avec une machine de 300 kilos en moyenne à passer sur des trajets sinueux entre des plots ou sur une planche de bois ou passe à "fond la caisse" devant un radar (gratuit celui-ci...) juste pour voir combien de mètres sont réellement nécessaires pour s'arrêter sur un freinage d'urgence ou encore se "tirer la bourre" avec les copains au départ arrêté en toute sécurité ? Résultats intéressants...

Enfin, ne tarissons pas d'éloges sur Christophe, gendarme-motard instructeur dédié à la cause.

 

Souriant, compréhensif et très pédagogue et François, jeune permis depuis trois ans qui manipule nos Harley's sur circuits lents et alambiqués d'une façon tellement sidérante qu'on a simplement envie de rejoindre son association.

 

Pour écouter quelques conseils supplémentaires et participer à d'autres séances de manipulation de nos superbes destriers.

D'aucun dirait que nous avons perdu du temps au pays de Oui-Oui, coincés entre Monsieur le Gendarme et Madame Laquille, mais certains ne me contrediront pas si le sentiment est plutôt de s'être un peu préparés à tourner " La grande vadrouille" !


Il est heureux que Passion Road ait répondu présent à ce projet, que Vince l'ait coordonné avec des professionnels sérieux mais pas sinistres et que tous les participants se soient donnés avec plaisir et bon esprit à cette séance découverte. A quand la deuxième ?

article Florence, photos Didier

Les partenaires de Legend Motorbike