MIJOUX avec

les Val de Saone

Cabillonum Riders

Après plusieurs sorties de printemps, concentrations chez nos amis du Hardchrome, autres, H.O.G, Grimaud, Gérardmer, l’ICEM des Indépendants à Bruxelles, BBQ, sorties dominicales etc.…


Le Val de Saône Cabillonum Riders organisait le weekend du 21 juin notre fête de la musique à nous avec nos hôtes.


Location d’un chalet de colonie de vacances qui appartient à la commune de Saint-Marcel, lieu du siège de notre association.


Celui ci, à Mijoux dans l’Ain, situé à mi chemin entre Saint-Claude, Gex et La Cure.

Un départ tout en douceur de Chalon Sur Saône (Cabillonum en latin) avec un arrêt à Lons Le Saunier où nous avions rendez vous avec des amis du Franche Comté Chapter.


Un autre arrêt non prévu à cause d’une bécane qui a perdu un Klaxon (wolo) réduit en pièce par une voiture qui suivait..

 

Ce même pilote dont nous tairons le nom perdra plus loin sa sirène sur une petite route jurassienne.

 

Ben oui, ça vibre une Harley !!!! Comme il n’avait que 2 klaxons, nous étions tranquilles pour le weekend.

Clairvaux les Lacs, route de Saint-Claude, un casse croûte pique-nique à Etival.


Joli petit village jurassien où Monsieur le Maire nous a mis tables et bancs à l’ombre sous les sapins à côté du foyer rural.


Pique-nique au son des cloches des vaches dans les prés voisins et du clocher (Sympa Monsieur le Maire, merci)


Toujours sur ces jolies routes jurassiennes, un arrêt café pipi à Saint-Claude où, sur la place centrale, à la demande unanime des filles (toujours elles) une photo souvenir avec une belle pipe …

Hop hop hop, pas d’affolement … il s’agit tout simplement d’une photo devant l’emblème de la ville de Saint-Claude …. Photos j’ai dit ….


Arrivée au chalet pas trop tard car l’intendance, partie tôt le matin, nous attendait.


Pose des affaires dans les dortoirs, tenues décontractées pour tous et mise en place.

 

L’apéro n’a duré qu’à peine 3 h en attendant nos amis qui bossaient le samedi après midi, si si, il y en avait.


La météo, tellement bonne, certaines filles (encore elles) avaient des bouffées de chaleur.

Certainement dues aux cacahuètes ou autres amuse- bouches trop bien servis. Enfin c’est ce qu’elles nous ont dit. Mais chuttt…. en bons gentlemen, nous les avons crues ….n’est ce pas !!…


Tout le monde étant arrivé, le repas cochonnailles et autres pouvait commencer.


Afin de continuer la soirée comme il se doit, notre DJ de Lulu (alias trésorier et webmaster des Cabillonums) nous fera danser jusqu’à tard dans la nuit.


Couchés avec la hantise (ou le désir) de ne pas dormir pour certains car, pour infos, c’est un chalet colonie donc dortoir de 12 à 15 lits.

Je ne vous en parle pas … On se serait cru dans ‘’La grande vadrouille ‘’ tellement certains descendaient dans les cuisines.

 

Pas pour manger si vous voyez ce que je veux dire.
Certains aussi se souviennent du réveil car une fille (encore une) bien intentionnée avait emmené… hé oui, faut le faire quand même en moto…. Un corps de chasse.


Donc debout tôt le matin avec, pour certains(es) une sensation de pivert dans la tête.


Tout s’arrangera très vite avec un petit déjeuner copieux et l’ambiance qui redémarrait .

Un bon barbecue à l’ombre le dimanche midi avec des invités de marque absents la veille.


Rangement et retour par ces belles routes du Jura et une météo toujours top.


Un arrêt à Clairvaux les lacs. Musée des ‘’Machines à nourrir et courir le monde ‘’


Retour à Chalon en fin d’après midi avec des souvenirs plein la tête.


Vivement la prochaine sortie avec les Cabillonums .

un clic ici pour voir l'album 65 photos

article Michel, photos Lucien

Les partenaires de Legend Motorbike