DEFI des 999

Avignon Bridge Chapter

dans la cour des grands organisateurs

A l'image des 500 miles d'Anvers, le Chapter d'Avignon vient d'organiser un run d'anthologie.

 

L'idée était de faire 999 km en 24 heures, en Harley-Davidson, sans escale et sans dormir.

 

Charles et Philipe, son fidèle lieutenant, soutenus par Liliane et assistés d'une poignée de volontaires du club, ont bataillé pendant un an pour monter cette aventure, au mépris de l'incrédulité du plus grand nombre.

 

Il est vrai qu'il y a plus simple à organiser, monter un road book fiable, le vérifier, le revérifier, convaincre des participants, obtenir l'aide de partenaires, le tout est un véritable job, bravo.

Samedi 4 avril, rendez vous était donné à la concession d'Avignon.

 

Pour roder le run, cette première édition était limitée à 30 participants.

 

Nos amis Belges, grands connaisseurs de ce type d'épreuve, étaient venus en nombre et comptaient parmi eux Alexandra, seule participante féminine.

 

Petits briefings, remise des premiers road books et départ en musique à 14 heures direction le premier point de contrôle, Castellane, soit 315 kilomètres.

 

Un franc soleil saluait les Bikers, cela ne durera pas.

A Castellane, le pointage des participants était prévu entre 20h15 et 21h45, le temps de se restaurer rapidement, d'obtenir le deuxième road book et en selle.

 

Avec la nuit et l'altitude, la température fraichissait franchement, et cette étape motarde de la route Napoléon donnait le ton pour une soirée qui ne s'annonçait pas comme un long fleuve tranquille.

 

Le repas vite fait bien fait, préparé par le chef de l'Idéal Bar, les Bikers transformés en scaphandriers, l'expérience c'est ça, disparaissent dans l'obscurité direction le col de la Croix Haute à 253 kilomètres.

 

Une ascension à 1176 mètres et plus pour certains..

Entre 02h00 et 03h45, le Col de la Croix Haute réservait un accueil de saison aux motards.

 

Un brouillard à couper au couteau, des bourrasques de neige fondue propulsée par un blizzard que les Sibériens nous envieraient, le tout sous un praticable qu'il fallait cramponner pour qu'il reste au sol.

 

Pour gérer l'intendance, Martine et Patrick étaient venus avec leur camping car pour cantiner façon chocolat chaud, café très chaud et barres de céréales revitalisantes.

 

Il fallait repartir.. dans le bon sens, c'est mieux.

Après 186 km, entre 7h00 et 8h45, étape au Shovel Head à Le Barroux pour un petit déjeuner attendu.

 

Les Bikers sont étonnamment frais.. sans jeu de mots.

 

Affamés, mais en forme et prêts à entamer la dernière étape vers l'aérodrome de Nîmes à 257 km.

 

Le soleil se lève, la température monte sensiblement et le fameux mistral balaye le ciel qui passe du gris au bleu en un instant.

 

Bien décidés à en finir avec cette balade formidable, à peine avalé leur bol de café, englouti les excellents croissants maison, les Bikers s'éloignent déjà.

A Nîmes, toute l'équipe de l'organisation se prépare pour recevoir chaleureusement les participants.

 

Le bar de l'aéroclub est réquisitionné, les hot-dogs réchauffent, les fromages sont coupés, les boissons rafraichissent, le DJ révise, les chanteuses sont sur le pont.. non ! pas celui d'Avignon.

 

12h30, les premiers engagés arrivent, applaudis, félicités, embrassés, tous sont au rendez vous de ce run sans faute.

 

La lecture des compteurs des bécanes a réservé quelques grosses surprises.

En effet en principe tous les participants devaient afficher 1000 km de plus qu'au départ !

 

Tous sauf deux, l'un a parcouru 33 km tout en collationnant tous les tampons de contrôles, et l'autre plus de 24 000 km !

 

Dans les deux cas, l'exploit est sidérant.

 

Plus sérieusement, un grand bravo à tous, participants et organisateurs, ici nous sommes loin des frimeurs de parking, des enfumeurs, et des fous du rupteur.

 

Encore bravo Alexandra, 999 bornes sans escale, avec une rage de dents, c'est fort, très fort.

un clic ici pour voir l'album 400 photos

article J-R, photos Marie

Les partenaires de Legend Motorbike