US Trip 2015

Alsace Chapter

Après avoir envoyé le Chapter Alsace à l’ouest en 2013, le challenge 2015 était de le faire prendre de la hauteur.

C’est en février 2014 que cette nouvelle aventure a débuté, du moins sur le papier par l’envoi d’un mail descriptif de ce voyage « l’Alsace Chapter prend de la hauteur ».

Nous affichions complet dès le 3ème jour avec pas moins de 50 % de récidivistes du voyage 2013.

Entre février 2014 et le 5 juin 2015 le temps peut paraitre long, mais pourtant nous voilà déjà revenus avec la tête pleine de souvenirs.

Ci-dessous un petit résumé de tout cela, mais le mieux est d’y aller voir de visu et vous constaterez que ce qui est écrit ci-dessous est bien loin de la vérité ! Rendez-vous était donné le 5 juin à 7h00 pour un premier petit déjeuner en commun.


Notre bus prévu pour nous emmener en toute tranquillité vers l’aéroport nous a donné les premières frayeurs. C’est avec une ½ de retard qu’il s’est pointé au lieu de rendez-vous. En fin de compte sans conséquences, une marge est prévue.


L’enregistrement du groupe s’est fait plus vite que le temps d’écrire cette phrase, c’est une des raisons de partir d’un aéroport germanique.

Le vol Icenlair via Reykjavik s’est lui aussi passé dans d’excellentes conditions, même si tout est devenu payant.


L’atterrissage à Denver lui aussi pile poil nous a permis de rejoindre rapidement notre hôtel, le temps de s’occuper d’un bagage manquant (il nous sera livré en route).


C’est sous une pluie battante, et si je dis battante…, que nous avons déchargé nos bagages.

 

Vu cette météo, je voyais bien les mines défaites autour de moi…

Afin de digérer plus facilement le décalage horaire, un repas en commun était organisé au Hard Rock Café,

 

Repas un peu bruyant puisque ce soir-là il y avait un concert live.

Le samedi 6 juin - 8h15 le mini bus d’Eagle Rider était là pour nous emmener vers celles qui nous serviront d’équidés durant les 15 prochains jours.


Chacun a bien obtenu son premier choix, pour ma part ma demande d’un ultra avec boom box fût elle aussi remplie – On the road again !

Un premier stop chez HD-Avalanche à Denver nous a permis de compléter pour partie notre garde-robe, pour d’autres compléter l’absence de valise à l’arrivée.

 

Pour le reste, les images en parleront mieux que moi, je vous mets simplement une petite synthèse des étapes retenues :


Une boucle Denver/Denver. Environ 5000/5500 kilomètres, 5900 au final

 

Les temps forts :

  • Aspen le top des stations de ski

  • Durango petite bourgade typique et son fameux train

  • Page, le lac Powell et Antelope Canyon, cette fois-ci ce sera Upper

  • Bryce le plus beau des Canyons (enfin c'est moi qui le dit)

  • Salt Lake City et ses mormons (Temple Square)

  • Jackson Hole, le village Cowboy, son One Million Dollar bar

  • Téton Park, ne riez pas

  • Le parc du Yellowstone, ses Buffalo et ses geysers, le stop d’une journée nous a permis d’en voir un max

  • Cody et son musée éponyme, en passant par le fameux Beartooth Pass (3345 m)

  • Buffalo, décidemment on reste dans le trip Cowboy

  • Deadwood encore un village typique où nous séjournons deux nuits afin d’aller voir le Mont Rushmore (rien à voir avec les nouvelles HD), Crazy Horse, Custer parc et surtout la petite ville de Sturgis, 6400 habitants qui s’attend à recevoir 850000 bikes pour son 75° rally

  • Cheyenne pour sortir des cowboys

  • Denver en passant par Estes Park et le point le plus haut de notre trip, à savoir 3710 m, donné à 3728 sur l’altimètre de ma HD.

Et la boucle est bouclée.

Que dire d’autres, un voyage à paysages magnifiques, une faune et flore superbes et naturellement quelques apéros Chapter mémorables.


Des motos sans soucis particuliers, mon esprit ceinture et bretelle m’a permis de vérifier sur une grande échelle que globalement, un itinéraire bien préparé fonctionne très bien en importation sur la boom box.


Naturellement, nous ne pouvions pas quitter ce beau pays sans une dernière soirée commune où nous avons pu mettre en valeur le présent offert par le Chapter, présent qui nous permettra de garder en mémoire ce périple.

un clic ici pour voir l'album 720 photos

article Michel, photos Martine

Les partenaires de Legend Motorbike