Nantes-Caen

une rencontre hyper festive

« Ben non, c'est pas du foot ! »


Le championnat de ligue 1 est bien terminé, Nantes à la 13° place avec 46 points et Caen à la 14° avec 45 points, ou le contraire, me souffle t-on !


Mais, nous, on s'en moque.

 

Quand on se rencontre, il n'y a pas de ballon, si ce n'est du blanc, du rosé et du rouge (et encore, avec modération);

 

c'est pour une balade en Harley et partager le plaisir de retrouver autour d'une même passion, nos V-Twin !

Ce second week-end de juin, les Nantais de Nantes Océan Chapter ont choisi de venir se confronter à la météo normande, réputée pluvieuse et découvrir « nos vaches rousses, blanches et noires, sur lesquelles tombe la pluie et les cerisiers blancs made in Normandie », etc...  Pas de chance !


Même si le trajet a été humide le vendredi, le jour sacrifié pour l'arrosage des pelouses et des prairies où poussent nos pommiers (parce que, soit dit en passant, les cerises ne figurent pas vraiment dans le catalogue des spécialités normandes, Monsieur Charden!), le week-end n'aura connu que le soleil.


Et là, que du bonheur !

Pegasus Bridge et son musée, pour se mettre en appétit, avant un passage à la concession, lieu de rendez-vous afin de retrouver ceux qui ne pouvaient partir que le samedi matin, puis direction Arromanches, en rangeant les motos sur la digue, passage obligé en venant de Nantes, même si la charmante de Montaigu-la-Brisette n'était pas la destination finale ( à 21 km près, vous pourrez vérifier!).

 

Les batteries de Longues-sur-Mer, Omaha Beach, le cimetière américain et le musée Overlord, la Pointe du Hoc, le cimetière anglais de Bayeux, autant de lieux symboliques qui ne peuvent pas laisser indifférent.

Une soirée animée qui nous a poussés tard dans la nuit, mais qui n'a empêché personne d'être à l'heure le dimanche matin (7h45) pour continuer le périple: cimetière allemand, Dead Man's Corner avec sa nouvelle attraction, une balade en avion qui se termine en crash, Utah Beach et l'incontournable destination, Ste-Mère-Eglise et son parachutiste accroché au clocher de l'église depuis le 6 juin 1944.


« Mais, non, ce n'est pas le vrai... » faut-il le préciser ?
(Il paraîtrait que les Nantais ont retrouvé la pluie en arrivant chez eux... Incroyable, non ?)

un clic ici pour voir l'album 60 photos

article Jean-Pierre, photos Jean-Pierre et Arnaud

Les partenaires de Legend Motorbike