le 13 ème et Dernier

Gallo-Nero Run

Le Gallo Nero Run a été créé en 1998 par Evelyne Doëring, Manager du H.O.G. Allemagne.

 

Après onze éditions, il a été interrompu en 2008, pour être relancé en 2013, et c'est à guichets fermés que l'édition 2015 vient de se dérouler.

 

Lors de la soirée de clôture, toute la salle, stupéfaite, à été pétrifiée en apprenant qu'il s'agissait de la dernière édition du célèbre Run.

 

S'il est vrai que les meilleures choses ont une fin, le Gallo Nero est unique, c'est un symbole européen, organisé pour des Allemands dirigé par une française, et réalisé en Italie avec un encadrement italien.

En Toscane, au pays du Chianti, des domaines agricoles majestueux, des grandes bâtisses, toutes  juchées en haut des collines, des merveilles de l'art Florentin, des trésors détenus par la ville de Florence, il y fait bon vivre.

 

Nous sommes ici au cœur de l'école du raffiné, du must de la civilisation Italienne, du savoir bien faire, des produits d'exception.

 

Ici pour nous accueillir l'hôtel de plein air Norcenni Girasol Club déploie ses incroyables piscines installées en espaliers, ses restaurants où la cuisine est un art à l'italienne et ses panoramas uniques sur une région époustouflante.

En résumé, on se sent bien dans ce bout de paradis.

Le rallye se déroule sur trois jours, avec un programme simple et terriblement efficace, 100 à 130 bornes de bécanes, un super repas dans un non moins super restaurant, 100 à 130 bornes pour le retour et grand gueuleton le soir dans le meilleur restaurant du site.

 

Le troisième jour, même les plus résistants ressentent une petite angoisse avant de passer à table..

 

Il faut dire que la qualité et la quantité s'améliore de jour en jour et qu'il est tout à fait impossible de résister devant des buffets conçus pour Rabelais en personne.

 

Heureusement, la bécane ça fait maigrir, surtout les vêtements de motos par une température de 34°..

Le soir parlons en, les road captains du Firenze Chapter, infatigables gais-lurons, trouvaient encore l'énergie de nous exécuter un spectacle exotique et chamarré.

 

Il n'en fallait pas plus pour que l'ambiance déjà survoltée par le produit de la vigne locale ne suscite des vocations  parmi nos amis d'outre Rhin à qui il ne faut rien expliquer en matière de grande fiesta.

 

Tout ceci était largement favorisé par le mode de transport disponible pour rentrer côté hébergements.

 

Un magnifique petit train blanc, qui ôtait tous complexes et rendait inopérants les éthylomètres les plus précis.

Dimanche, le château de Valenzano, construit à partir du 10° siècle, nous accueillait pour déjeuner gaillardement.

 

A l'ombre d'un lustre millénaire nous nous sentions l'âme de châtelains prêts pour partir à l'aventure.

 

Ici nul besoin de climatisation, les murs offrent une inertie thermique telle qu'il faisait presque frais dans la grande salle à manger, tant mieux, à l'extérieur la chaleur devenait insoutenable.

 

Il était tant de rentrer pour une dernière soirée, ce que nous ne savions pas c'est qu'il s'agissait de la der. des der. et que nous allions clore un grand chapitre de l'histoire des Bikers.

Merci les amis, nous ne sommes pas prêts d'oublier la maestria des road captains du Firenze Chapter, leur joie de vivre et le sérieux avec lequel ils ont accompli leur job, bravo !

 

Nous n'oublierons pas non plus, nos amis Bikers allemands, leur courtoisie, leur gentillesse et leur passion pour avaler des kilomètres en Harley, bravo !

 

Bien entendu, notre coup de cœur ira à Evelyne, toujours souriante, toujours disponible et dont le professionnalisme n'a d'égal que sa gentillesse.

 

Merci Evelyne, le Gallo Nero et tous ceux qui en ont été resteront présents dans nos pensées.

un clic ici pour voir l'album 440 photos

un clic ici pour télécharger la photo panoramique du groupe en haute définition

article J-R, photos Marie

Les partenaires de Legend Motorbike