SALISSES

BIKE WEEK

2015

Pour sa 8e édition, les organisateurs de la Salisses bike week avaient prié intensément pour avoir une météo favorable.

 

Ce fut une réussite, un temps magnifique nous a accompagné durant toute la semaine.

 

En revanche ils ont du prier un peu trop fort, car pour un début mai la température est montée 40° le samedi et le dimanche.

 

Mais bon, on ne va pas se plaindre, nous nous sommes bien hydratés en prévention….

Les premiers participants étaient déjà là le weekend précédent, mais le gros de la troupe a commencé à arriver le mardi, tant qu’à faire autant être là tôt pour profiter des installations du camping des Salisses et des belles balades à faire dans la région. ils ont vite pris des couleurs.


Cette manifestation se situe en partie dans le camping des Salisses à Vias Plage dans l’Hérault.

 

4 étoiles, plus de 400 mobil-homes, 3 piscines dont une naturiste, l’infrastructure se prête magnifiquement bien à accueillir cette manifestation, une scène pour les groupes, deux bars, une discothèque et un grand restaurant.

Pas de droit d’entrée pour cette bike week, la nuitée en mobil-home à 12 € par personne, pas de bracelet, chacun est libre de manger là où il le désire que ce soit au restaurant du camping ou ailleurs, le prix des repas étant plus que correct ainsi que les tarifs des consommations au bar.

 

Bref toutes les conditions sont réunies pour passer une bonne manifestation entre amis sans trop se ruiner et dans un certain confort malgré tout.


Tous les soirs pendant une semaine, chaque groupe invite les amis à son mobile home histoire de renouer les liens et fêter les retrouvailles après l’hiver.

Comme chaque année les Belges étaient venus en force, mais on retrouvait aussi un peu toutes les régions de France dans les couleurs des gilets, une autre façon de voyager …. avec un verre à la main, ce qui est rarement permis.

 

Tous ces apéros n’étant qu’un prélude avant le dîner au restaurant du camping et la soirée dans la discothèque dudit camping. Bref, le soirées ne sont jamais ennuyeuses. le seul souci venant de la difficulté du réveil le matin.


Après la balade sur Palavas le mercredi, ce fut le repas de fruits de mer à Mèze le jeudi, avec encore et toujours un vrai « temps de curé ». Du pur bonheur!

Vendredi il était prévu d’augmenter d’un cran, puisque la balade nous emmenait sur le plateau du Larzac, par les petites routes, vers le village du Caylar pour une pause repas animée par le groupe « Bring your sisters ».

 

Un groupe qu’il faut non seulement écouter mais aussi voir, et dont le répertoire semble infini et auquel vous pouvez demander de jouer tel ou tel morceau comme si vous étiez sur Deezer sur internet, sans jamais être déçu.


Retour sur Vias en fin d’après midi afin d’aller se rafraichir dans la piscine californienne avant d’aller se rafraichir …. à l’apéro.

Le piège au mois de juin c’est que le soleil se couche très tard et que de ce fait les apéros aux mobil-home durent longtemps.

 

Le groupe « juke box hero » nous a régalé avec les standards des années 60-70-80 avant le traditionnel show érotique prompt à réveiller n’importe quel Biker ayant abusé de l’apéro.

 

Les plus courageux ont continué en discothèque…avant de continuer dans les allées du camping en réveillant les moins courageux. Pas toujours facile la vie de Biker!

Samedi matin certains avaient de drôles de mines au lever.

 

Je ne dirai pas au « saut du lit » car personne n’a osé sauter du lit: trop risqué!

 

Déjà, on sentait que la journée allait être fatigante, de la chaleur et pas un souffle d’air. La matinée était libre et chacun put à sa manière récupérer de la nuit passée.

 

Avant le repas, les fauconniers de Carcassonne ont exposé leurs rapaces sur la scène et la Confrérie des Templiers est venue nous offrir un spectacle de combat médiéval, chapeau à eux car avec la chaleur étouffante ce ne devait pas être de tout repos.

Quelque moules frites et un dessert plus tard, il était déjà temps d’enfourcher nos belles ( je parle des motos, bien sûr) direction le lac de Jouarre à côté de Olonzac.

 

En passant par des villages qui fleurent bon le vin du Languedoc: Bessan, Béziers, Puisserguier, St Chinian, Minerve…. après deux heures de route à une température de 40° nous étions tous déshydratés et la buvette du lac a été prise d’assaut par une horde de plus de 400 bikers.

 

la queue devant la buvette est restée longtemps, certains en ont profité pour se rafraichir dans le lac. Ce site est vraiment chouette.

Une bonne heure plus tard nous avons pris le chemin du retour par la « minervoise » pour rejoindre Vias et se précipiter à la piscine.


Avant le repas il fallait bien évidemment passer par l’étape réhydratation jusqu’au coucher du soleil.

 

Certains vont le faire à Ibiza, nous nous sommes contentés du camping à Vias ce qui était fort agréable malgré tout.

 

Le groupe « Puzzle » a animé le repas avant de laisser la place au show érotique suivi du feu d’artifice tiré devant le restaurant.

La soirée en discothèque a pris le relais avant que certains allumés, ne fassent comme la veille, le tour du camping en chantant. J’en connais certains qui n’ont même pas dormi cette nuit là.


Dimanche était déjà là avec sa météo irréprochable mais bien chaude, sa traditionnelle photo de groupe, sa petite balade pour aller déguster des fruits de mer au Cap d’Agde et son repas animé au restaurant « le Surfing » sur la plage de Vias.

 

Le groupe « Bring your sisters » était là une fois de plus pour un set époustouflant de plus de 3 heures pendant l’apéro et le repas.

Un apéro très rafraichissant puisque toute l’organisation a fini à l’eau (de mer) comme chaque année.

 

C’est la fin de la manifestation et ils décompressent à leur manière.


Une excellente cuvée, peut être la meilleure, sans râleurs et avec un temps magnifique.

 

Que demande le peuple? Sans doute, la même chose pour l’an prochain.


Nous y serons certainement.

un clic ici pour voir l'album 450 photos

article et photos Mike

Les partenaires de Legend Motorbike