Tribute to Transpy

Toulouse Chapter

Samedi 23 mai, Sàbado devrai-je dire, c’est le départ de notre run "Tribute to Transpy".

En 2015 la Transpy ne traverse pas les Pyrénées, elle le refera en 2016.

 

Pour les inconditionnels et pour ceux qui veulent avoir un avant-goût des étapes Trans-py(rénéennes) en voici deux qui ne dérogent pas à la tradition.

 

Des routes sublimes, des paysages sauvages, des cols, puis des virages et encore des cols et toujours des vues à couper le souffle. Voilà le décor de notre week-end.

"Le mercredi, je prépare le samedi": grande devise du voyageur !

Je caresse ma chérie pour la faire briller (avec un chiffon non pelucheux ... What did you expected ?), lui fait les niveaux et la pression.


Je lave mes sous-vêtements des fois que je partage ma chambre. Je finis de tricoter ma petite laine, ... et oui la N260 c'est la montagne.


Fin prêt et plein fait (contrepèterie) je suis paré pour le RDV de samedi à 8h30 à la concession Américan-motos (les retardataires vous savez ce qu'on en fait...).


Notre destination: España por favor ! Avec notre GO (Good organisation) Roro, JC, et JP...

9h Départ des 31 bikers vers le sud-est avec un 1er stop/petit déjeuner à Quillan.

 

Les routes du Roussillon s'ouvrent ensuite à nous jusqu'au petit village médiéval de Castelnou, (plus beau village de France ?

 

Faudra voir l'émission de Stéphane Bern...) Là c'est un déjeuner catalan qui nous est servi à l'Hostal de Castelnou: "galtes de porc" et "crema catalana" n'ont pas survécu !


Ensuite les petits cols du Roussillon, Fourques, Llauro, ... vue sur la mer avant d'attaquer le Vallespir le long du Tech: soleil, virages, ...

Il fait chaud: une petite mousse ? Tiens voilà Prats de Mollo qui nous propose sa "bière de l'ours"... des Pyrénées !


La suite c’est "los Pirineos", 800m de dénivelé en 13 km pour atteindre le col d'Ares (1513m) pour la photo du drapeau.

 

Aqui estamos en España, c'est la vallée de Mollo en haute catalogne où se trouve « Calitxo » notre hôtel de montagne sur le versant sud du Canigou.


Ouf ! repos, repas avant de dormir ? ... Not yet ! Marie et Laurence offrent le "Cava" pour arroser nouvelle moto et permis: le LOH du TCF s'étoffe !

Alors êtes-vous prêts ? ... Contact ! ... Moteur ! ... et Potato, potato, potato... Santé !


Bonne humeur et ambiance: c'est Transpy !

Le lendemain c'est domingo, moment d'émotion: la mother road pyrénéenne, la mythique N260, qui va de Cerbère à Hendaye, un rite initiatique de Transpy, un festival pour les pilotes, des virages, un asphalte velouté sur 90 kms sans ligne droite et un col à 1750m ... what else ?


Un peu étourdis, nous quittons la N260 en Cerdagne à Puigcerda et Bourgmadame (madame vous remercie) pour rejoindre Mont Louis.

Ensuite nous basculons dans la vallée de l'Aude et ses routes improbables en corniche (deux Harley ne s'y croisent pas) pour aller voir Louis dans son charmant petit village au Relais du Pays de Sault.

Encore un incontournable de la Transpy à ne pas manquer !


Foie gras, biche aux cèpes, ... et le grand Louis's show avec initiation au porron, coup de main, coup de glotte... c'est pas gagné pour certains, mais quelques belles photos à publier sur facebook !


C'est 17h et il faut bien rentrer,... bien lestés, mais heureux ! A l'année prochaine pour une nouvelle vraie Transpy entière, destination... chut c'est encore secret !

un clic ici pour voir l'album 130 photos
  article Maria & Jean-Pierre, photos Régine, Michel & Patrick

Les partenaires de Legend Motorbike