LES DUCS  DE NORMANDIE
AU CHATEAU DE GUEDELON

Pour la 4ème fois nous avions programmé une virée en Bourgogne – quand on aime …… !

 
Mais cette fois ci la balade est prévue du lundi au jeudi, donc un peu plus préconisée pour « the retired
men and the retired women « (plus bikers en anglais !!)

Lundi 6 - le rendez vous est donné à 8h45 sur l’aire de Rosny Sud. 9 motos – 13 participants (ça porte bonheur – nous l’avons constaté !) Top départ.


Epais brouillard sur l’autoroute A13, denses bouchons du matin. Enfin nous sortons de la région parisienne.

Après 200 km 1er arrêt essence, Jean Louis dit «Petit Bidon» surnom de son Sporster 1200, doit faire le plein.

Belle aubaine, nous en profitons tous pour boire un café. Finalement le soleil décide de se montrer, délestés de nos vêtements de pluie nous reprenons la route.

L’arrêt déjeuner est prévu à Briare au restaurant l’Estancia; de l’entrée au dessert les assiettes se
vident rapidement, nous avons faim !


14 h – En route pour voir le Pont canal qui porte le canal latéral à la Loire au-dessus de la Loire, et mesure
662 mètres de long.

 

Très bel ouvrage dont une partie de la construction fut confiée à Gustave Eiffel.

Bien sûr quelques photos souvenirs, puis nous reprenons la route sous un soleil de plus en plus présent.

Passionné par la région, Christian propose de nous guider en direction du Château de Guédelon.


Au détour d’un petit bois, une clairière immense s’ouvre sur un chantier. Le parking est revêtu d’un
magma blanchâtre, gravillons et herbes mélangées, ce n’est vraiment pas top pour les motos !

 

Françoise renonce à se garer dans les places motos, nous la suivons. Le parking voitures est un peu plus confortable.

Les billets avaient été pris sur internet, donc pas besoin de faire la queue aux guichets.


Pour compléter les visites, j’avais rédigé quelques notes (merci Wikipédia) remises chaque jour aux participants.
 

Christian – toujours passionné – se déguise en G.G. (gentil guide) pour commenter les travaux et
avancement de ce chantier précurseur en construction écologique selon des normes du Moyen Age.


Epoustouflant le travail accompli par 40 salariés, aidés chaque année par 600 bénévoles de tous corps de métiers.

Chemins poussiéreux, escaliers étroits, nombreuses marches, salles immenses, soleil et chaleur nous
font ressentir la fatigue et la soif !

 

Arrêt bien mérité à la buvette, boissons fraiches – coca et schweppes - sont servies par une dame du Moyen âge.


18 h nous reprenons nos motos, direction Clamecy L’Auberge de la Chapelle. Installation dans les chambres, douches et enfin… l’apéro – kir offert par Maryse la patronne. 
Le repas succulent accompagné de bons vins Bourguignons nous ravigotent. Rires et souvenirs de sorties émaillent la soirée.

Fin de la première journée: 300 km au compteur, bon début, bonne nuit, à demain !

 

Mardi 7, après un copieux petit déjeuner, départ vers 9h, pas trop tôt, ce sont des vacances…!


Nous reprenons nos motos qui ont dormi bien à l’abri dans le garage.


Une légère brume blanchâtre recouvre les champs, pour se dissiper petit à petit et faire place à un ciel bleu totalement exempt de nuages (je l’ai déjà écrit: 13 ça porte bonheur...).

Nous traversons la campagne bourguignonne, quelques villages trop calmes aux maisons fermées, pour
arriver, par l’allée principale, au Château de Bazoches.
 

Nous faisons une photo avec le guide qui nous attendait. Le château de Bazoches est la demeure principale de Vauban, ses descendants en sont toujours
propriétaires, ils conservent et entretiennent les souvenirs de leur ancêtre, mobilier, tableaux, livres…


Visite très intéressante, le guide nous captive par ses connaissances.

Midi ! une petite faim nous titille ! Les motards prennent leur destrier mécanique, les copilotes féminines
partent à pied vers le Restaurant – 10 mn, mais il fait chaud.


Les propriétaires de La Grignotte nous attendent.

 

Accueil chaleureux, excellent repas. Pour 12 €: apéro – entrée – plat – dessert – boissons – café, le tout fait maison. Comment font ils ????
 

Repus et bienheureux, nous nous installons sur la terrasse à l’ombre de platanes, quelques uns osent même s’allonger dans l’herbe pour une petite sieste réparatrice. Grand moment de plénitude !

Requinqués, nous partons en direction de Vézelay.

Nous flânons à 60 km/h, nous prenons le temps
d’admirer les paysages verdoyants, les vieilles pierres des villages pittoresques, le pont de Pierre Perthuis,
quelques vestiges de la voie romaine.


Au détour de lacets, nous distinguons au loin sur la colline éternelle, Vézelay. La basilique Sainte Madeleine pointe son clocher dans un ciel sans tâche.


Les motos reposent à l’ombre, à pied nous grimpons la rue étroite et principale, bordée de boutiques de
souvenirs, produits régionaux et artisanaux. C’est épuisant la marche... !

Repos sur les bancs de la terrasse d’où nous admirons un point de vue grandiose de toute la région.


Il est temps de rentrer à l’hôtel. Le Kir attend !!! Repas et Soirée aussi sympas que la veille. Fin de la 2 ème journée, 110 km (cool !)

Mercredi 8 – Grasse matinée – Départ prévu à 9h30. Le guide prévu pour la visite des Grottes d’Arcy ne peut nous recevoir qu’à partir de 11 h.


Pendant une heure nous cheminons dans les entrailles de la terre - température 12° - Peintures rupestres,
2ème site paléolithique de France, stalactites et stalagmites (ça descend et ça monte).

Lorsque nous ressortons des grottes nous sommes éblouis par la lumière du soleil, quelques achats
souvenirs, Annick sait déjà comment utiliser les jolies pierres bleues !


Nous reprenons la route vers l’Hostellerie d’Accolay.

La salle à manger se situe en sous sol, décidemment c’est la journée, nous découvrons une belle salle au
plafond vouté, en pierres de Bourgogne.

 

Nous prenons place autour d’une grande table, lorsqu’un client très jovial propose au patron de nous offrir l’apéritif. Présentations faites, nous apprenons qu’il s’agit du Baron d’Irancy, propriétaire récoltant du même vin.

La moindre des choses est de commander une ou deux (je ne me souviens plus ) bouteilles d’Irancy, excellent.

 

Visite de sa cave à prévoir pour une prochaine sortie !
 

Nous dégustons des plats très bien présentés, une cuisine raffinée, menu délicieux. Merci au Chef de
l’Hostellerie de la Fontaine.


Presque à regret nous repartons. Nous longeons l’Yonne, toujours sous le soleil.


A 15h30 nous sommes attendus pour la visite des caves de Bailly Lapierre.

L’arrivée dans ces caves est assez surprenante; avec nos motos nous passons un porche impressionnant,
nous roulons sous terre quelques mètres pour déboucher sur un grand parking devant l’entrée des caves.


Dotée d’un immense comptoir où trône des bouteilles des différents crémants et vins de l’Auxerrois.


La visite d’une heure est passionnante, récolte, embouteillage, exportation, toutes les phases de la vie du crémant de Bourgogne avec bien sûr une dégustation en fin de parcours.

Moments d’émotions à la distribution des cadeaux, mille mercis les amis. Retour tranquille vers Clamecy.

Dernière soirée à l’hôtel, comme les autres soirs: Super ! on s’habitue vite aux bonnes choses ! Fin de la 3ème journée: 105 km (très très cool ! )

Jeudi 9 – Journée de retour – Il faut partir de bonne heure: 8h45 (pas facile, facile ! )


Nous décidons de ne pas prendre l’autoroute pour continuer le plaisir de faire découvrir la Bourgogne.

Passage par Tonnerre ville natale du Chevalier d’Eon, visite de la fosse Dionne, curiosité géologique, arrêt déjeuner à Malay le Petit, Rambouillet et arrivée sur Paris.

L’enfer des embouteillages, la chaleur des moteurs, la moiteur du temps n’auront pas raison de notre moral.

Après le péage de Mantes, nous retrouvons les verts pâturages normands, la tranquillité des petites routes et surtout l’air frais. 4ème journée: 430 km (quel exploit !!)

Il paraît que c’était la période des Saints de Glace, par chance ils ne sont pas sortis du calendrier. (13 ça porte vraiment bonheur).


Tout au long de ces quatre jours nous avons apprécié la belle complicité du groupe, l’entente cordiale, la bonne humeur ! C’est ça le véritable esprit Harley.

Merci à Daniel, Annick, Françoise, Jean, Jean Louis, Nicole, Joël, Ghislaine, Dom, Christian, Michel. A bientôt.

un clic ici pour voir l'album 240 photos

article Françoise, photos Gérard

Les partenaires de Legend Motorbike