Weekend

Américain

dans l'Aube

Régis est sans conteste depuis des années un fervent admirateur de la culture américaine, harleytiste depuis près d'un quart de siècle, et oui ce n'est pas un "perdreau de l'année".

 

Depuis un an il est l'heureux propriétaire d'une Corvette 454 ci de 1973, dans son jus et avec les accessoires d'époque.

 

A l'évidence, la cigogne chargée de le livrer au siècle dernier a confondu les continents: elle est arrivée au Mans en place d'atterrir dans le Maine...

Membre d'un Chapter, il est aussi membre de l'ACCF (Américan Car Club de France), et ce weekend, il organisait pour eux une sortie dans les vignes de l'AOC Champagne de l'aube, bien sûr encadrée par des Bikers locaux.

Un événement comme celui ci ça s'arrose... dont acte, et c'est sous la pluie que les 23 voitures outre atlantique ont été exposées sur la place de la mairie de Troyes privatisée pour la circonstance.

 

Malgré ce temps chafouin, les visiteurs et badauds se sont régalé les yeux.

Profitant de la pause déjeuner, Phébus mandé pour la circonstance a fait son apparition.

 

C'est débarrassés des combis de pluie que nous avons accompagné les belles américaines suivant un road book bucolique jusqu'à l'aérodrome de la Celles sur Ource. Jacques nous y attendait pour un baptême de l'air.

 

Jacques, c'est ce Géo Trouve tout au grand cœur qui, deux années durant a guidé une équipe d'handicapés moteur pour la fabrication d'un avion de tourisme adapté et modifié par ses soins.

 

Ils le piloteront eux mêmes une fois le brevet en poche.

Dimanche matin, pas de trop bonne heure mais de bonne humeur, toute l'équipe à suivi Denis le vigneron, régional de l'étape.

 

Visite de la Côte des Bars, l'AOC septentrional de l'appellation Champagne, n'en déplaise à nos potes Marnais.

 

Après une halte à Essoyes, superbe village qui a eu le privilège d'héberger quelques années le peintre Auguste Renoir, père du cinéaste Jean Renoir, ralliement dans la propriété de Chassenay d'Arces aux fins de dégustations et de sustentation... Il était temps !

Il n'est de bonne compagnie qui ne se quitte, et vers 15 heures vient le moment fatidique des embrassades et du retour.

Le retour ? Pas pour tout le monde, quelques irréductibles n'étaient pas décidés à regagner la capitale, et décidèrent de faire un saut à Colombey les Deux Eglises.

 

Ce n'était vraisemblablement pas suffisant et la soirée s'est achevée à Troyes au restaurant... Nul doute que ceux là reviendrons !

un clic ici pour voir l'album 200 photos

article Jean-Marc, photos Béatrice

Les partenaires de Legend Motorbike