22ème cours de mécanique

Rhein-Neckar

H.O.G. Chapter

Alors, samedi 23 de bonne heure et bonne humeur je suis parti direction le Nord, pas de la France mais de la Germanie.

 

Où ? Ben à Ludwigshafen au 22 ème cours de mécanique.

 

Yes ! Mais pas seul. Avec Matthias et Dider du Baden Chapter, les mêmes depuis belle lurette.

 

Et, au fait ! On aurait presque pu partir avec les brélons, mais mais. . . ma marche arrière nous a dit qu’il y a de la pluie verglaçante côté de Hockenheim.

 

Je suppose que vous connaissez ce lieu. Ah non ?

Alors que peut-être J-R ouai connait ce circuit, et que peut-être il y a quelques années . . . en Porsche . . . il pourra vous en parler.


Bon ! Alors pourquoi que j’y vais ? Pour le côté mécanique. Je dirai qu’il s’agit de glaner quelques petits tuyaux.

 

Mais surtout et avant tout pour voir les potes, les anciens qui sont toujours dans leur Chapter et qui sont restés en bonne place.

 

Une affaire qui tourne, jamais de révolution, mais des évolutions.

Alors donc départ vers 9h, arrivé trois heures plus tard avec une pause pipi en route.

 

Et ben, heu, nous sommes devant la concession aux environs de 12h avec un accueil presque normal. Ouai !

 

C’est comme si j’étais de la maison ou alors que je ne suis pas parti depuis ma dernière visite, comme tu veux tu choises.


La première personne qui nous accueille c’est le boss, Thomas, grand sourire aux lèvres, et la Petra, responsable des ventes qui me fait un salut amical Biker.

 

Ils m’invitent à aller au bar prendre un café.

Heu, nein, kein alcool, c’est uniquement café-thé pendant les heures de service, presque comme chez les flics, quoique !


Et là, la vieille garde m’attend, et puis et puis, ben, je croise Pascal le chef d’atelier, un français ancien de «Patria nostra».


Eh, attend ! déjà 13h15, mon estomac crie famine.

 

Il y a comme des senteurs d’été, d’ouverture de saison, qui viennent titiller mon nez balafré (un coup de machette que je me suis pris moi-même en forêt, balaise hein ? ).

Yes, le Chapter a organisé en ouverture de saison et pour cette instruction un barbecue saucisse blanche, steak, heu, flotte plate, gazeuse, Orangina, Coca mm !!!!

 

Ils vieillissent ! Ils commencent aussi à parler sécurité haha, grave.


Là ! Ben, je croise la figure légendaire du Rhein-Neckar-Chapter, le Joseph, qui me dit dans la foulée « hast du Hunger ? », in french « as-tu faim ? ».

 

He ! Même pas le temps de dire quelque chose que j’ai déjà un « Steak mit Brötchen » en main, et de l’autre je le salue.

J’échange le cadeau traditionnel que la vice présidente Marguerite m’a confectionné pour les visites officielles.

 

Bien sûr, bouf et boissons gratos pour les invités, comme au bon vieux temps.
 

Et puis, ben, le Thomas nous annonce que l’instruction commence dans 10 minutes.

 

Juste le temps de m’engouffrer en guise de dessert une saucisse blanche mit mayonnaise, avec la graisse qui sort du pain et dégouline sur le jean, haha génial !

 

Personne pour m’engueuler ! Encore mieux haha.

Hopla 14h, nous sommes dans l’atelier. Au passage je jette un coup d’œil à leur banc d’essai, ouai des pros qui travaillent avec des ongles sales.


Et puis et puis le Thomas prend la parole: Bienvenue à tous, les Chapter, Baden, Westphfalz-Saarland avec Le Hans-Peter, le Legio Chapter ancien Chapter des soldats US, les Kabular’s virtuel, heu moi tout seul toujours reconnu par eux.


Et, ben, comme d’hab il forme trois groupes de travail qui tournent quand ils en ont envie, en général là où il y a Petra les gens restent plus longtemps, surtout que depuis peu, il y a une autre jeune fille très charmante pour l’assister.

J’ai oublié son nom mais je sais qu’elle a 25 ans. Et comme chaque année, Thomas le boss est à l’extérieur.


Son thème de l’année: les sécurités freinages, à savoir la réaction du système réflexe en courbe, et des autres systèmes ABS, la manière de freiner plus à l’avant qu’à l’arrière ….

 

Et aussi, il nous parle de son stage des dealers aux USA avec Pascal le chef d’atelier.


Et pour la Petra: changement de batterie, des fusibles, activation de l’alarme dès que la moto est sur remorque etc ……

Enfin pour Pascal: les mises à jour GPS et aussi les bugs des modèles 2014 en ce qui concerne l’électronique, la vérification de l’usure des pneus et autres éléments de sécurité, les roulements de roues.


Pour ma part, je vadrouille entre les ateliers, salue ceux que j’ai oubliés.

 

Oui, bon, hein, cours très intéressant. Mais suis plus tellement concerné, je dois dire que théoriquement je n’achèterai plus de brélons sauf si je gagne au loto.

 

Cognac et Black shadow me suffisent pour les trente dernières années de vie haha.

Donc ça me fera 95 ans, heu non attendez que je recompte, bientôt 66 comme la road, donc 96 ans.

 

Pas sûr que je puisse encore la tenir, je parle de la Harley bien sûr ?


Mais cependant, et en outre, histoire de jouer un peu la Rolex qui sait tout, je porte une oreille attentive, histoire de pouvoir partager de bons tuyaux !

 

Et justement, ben là, j’ai eu un tuyau concernant le GPS de Pat.

 

Voilà, c’est tout. Quoi ? Ben oui quoi, c’est tout.

Pratiquement sais plus si je continuerai à y aller, mais sachant que tous ces potes sont sympas je crois bien que j’irai quand même.


Heu Hopla

un clic ici pour voir l'album 65 photos

article et photos Tintin, traduction Jean-Paul

Les partenaires de Legend Motorbike