Najac en Aveyron
avec le Toulouse Chapter

En ce Dimanche de Pentecôte le Toulouse Chapter proposait de découvrir un site listé aux plus beaux villages de France et grand site midi Pyrénées depuis 2012.


NAJAC, c'est un bourg haut perché sur l’Aveyron et bâti de part et d’autre d’une seule rue qui escalade l’éminence ayant servi de fondation naturelle au château qui le domine.


.La forteresse royale de Najac fut construite en 1253 par Alphonse de Poitiers sur les bases d'un ancien château (tour carrée) construit en 1100 par Bertrand de Saint-Gilles, fils de Raymond IV, comte de Toulouse.

Dressé au sommet d’un roc de granit, Najac n’a jamais été pris de force, mais une seule fois par la ruse:

 

la garnison avait été saoulée par les villageois …. !! 

Nous n’étions pas nombreux en ce jour ensoleillé mais froid du Dimanche de Pentecôte à vouloir mettre cap au Nord: une vingtaine de motos, pas plus.


Mais ce genre de sortie intimiste est toujours porteuse de convivialité renforcée.

 

D’autant que Bruno, l’organisateur de cette sortie est natif de Najac; donc il va nous faire voir le meilleur, pas lésiner !!

En route vers les côteaux de Gaillac dés 9 heures et nous voilà à Cordes sur Ciel, puis Laguépie et Najac en passant par la vallée de l’Aveyron et La Fouillade.


Les rues montent à Najac et nos motos sont lourdes à manœuvrer sur les pavés médiévaux: quel exercice d’équilibriste !

 

Ouf …..Personne ne chute et nous voilà sur le parking de l’église au milieu des habitants en procession.


Montée à pied jusqu’au château avec les cuirs et les casques, sous le soleil, nos bikers sont à la peine.

 

Mais quelle vue en haut de la tour !!! Majestueux.

1H30 de visite au total avec une guide au phrasé excellent: aucun Biker n’a regretté les efforts fournis dans le dédale des escaliers = 153 marches pour grimper en haut de cette maudite tour… Un grand souvenir !

Déjeuner sur la place centrale du village à «L’air du temps» , tout un programme car le fond de l’air est frais; on garde les doudounes.

Succulent repas local cuisiné par un chef cuisinier aux doigts d’or: on reviendra, ça c’est sûr.


Najac, une forteresse médiévale devenue un havre de paix niché au creux de l’Aveyron … Paradoxe , vous avez dit bizarre !?

Mais il faut rentrer et nous prenons la petite route vers Saint Antonin Nobleval avec des ponts romains où même deux motos ont du mal à se croiser, vertigineux méandres de l’Aveyron, paysages à voir et revoir.


Séparation au pied du célèbre château de Bruniquel, un autre grand lieu touristique de la vallée. Les plus pressés vont vers Caussade & Montauban puis Toulouse par Autoroute.

 

Les autres prennent encore le temps de rejoindre Puycelci, Salvagnac, L’Isle sur Tarn puis Toulouse, en flânant par les routes nationales. Encore une virée de 300 kms qui fait du bien aux yeux. Merci le Toulouse Chapter, ça c’est du bonheur à déguster sans modération.

un clic ici pour voir l'album 160 photos
article Daniel, photos Angel

Les partenaires de Legend Motorbike