La

Balade

Surprise

J'ai vérifié. L'opération «balade surprise» a bien commencé en janvier; le 17, un mail de Frédéric, directeur du Ducs de Normandie Chapter pour m'informer du complot qui se tramait dans l'ombre...


«Attention ! Ne rien dire... Rennes ne doit pas savoir... Caen, êtes-vous partants ?»


Comment présenter aux membres du Chapter cette sortie sur deux jours sans donner de précisions?


«Je ne peux rien vous dire... Il y aura une nuit d'hôtel... Vous verrez bien où on ira... Ce sera les 8 et 9 avril... Et il est impératif de s'inscrire...»

Pas évident quand on s'adresse à des adultes qui ne croient plus au Père Noël, ni aux promesses électorales...


Et pourtant, l'idée a séduit.


Quelques mails entre Rennes, Rouen et Caen... mais chut ! Le traquenard se précise...


Le samedi matin, Vannes avait rendez-vous à Rennes à 10 h, pour une destination surprise.


Une sortie de la A84, qui rejoint Rennes à Caen, pour refaire le plein de carburant, notamment des Sportster aux petits réservoirs.

Tiens, à la station de Villers-Bocage, il y a le Chapter de Caen ! Coïncidence...

 

Même direction. Et si on faisait un bout de route ensemble, d'autant plus que c'est le même restaurant qui a été réservé...


On en profite pour faire connaissance... Et si on continuait la balade tous ensemble ?


Quelques 150 km plus loin, nouvel arrêt carburant...
Hasard... A cette nouvelle station, encore un paquet de Harley: les Ducs de Normandie en balade avec Opale Chapter et, eux aussi, ont besoin de remplir leurs réservoirs à Bourgtheroulde !

Le monde est vraiment petit ! Une bonne vingtaine de Bikers au départ de Vannes... Plus de cinquante après la frontière bas-normande... plus de cent quand on rejoint l'Eure...


Comme l'a écrit Corneille, né à Rouen le 6 juin 1606, un autre correspondant de Legend Motorbike (peut-être, il faudrait que je vérifie): « Nous partîmes cinq cents; mais par un prompt renfort, nous nous vîmes trois mille (selon les manifestants) en arrivant au port (de Rouen?). »


Le Pierrot aurait-il été devin en son temps ?

 

Le Cid, qu'il soit Breton ou Normand, fut visionnaire.

A moins qu'il ne voulait pas présager du nombre de motos pour le 8 mai 2017, mais plutôt d'un certain Débarquement le jour de son 338e anniversaire !

 

Je crois plutôt que c'est ça... D'ailleurs, les Résistants d'alors l'avaient remarqué avec cet hommage au Haut-Normand: « Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines? » Corbeau, Corneille, c'est kif-kif, non ? (Mais, là, je m'égare...)


Donc, direction Rouen pour tout le monde; la concession où tout le monde est attendu; petits gâteaux, boissons et concert rock bien sympathique.

Tout le monde prendra ensuite ses quartiers à l'hôtel, en bord de Seine avant une soirée animée à la Fabrik.
 

Chouette d'idée des Ducs.


Dimanche matin, RV à la concession rouennaise. Run bucolique jusqu'au Havre en suivant les rives de Seine.

 

Seulement 70 H-D ! Mais avec 115 personnes à servir, Tonton Scott d'Honfleur a eu un peu de mal à suivre et, pourtant, c'était facile: on était reconnaissables, blouson cuir et casque à la main !


Je n'épiloguerai pas sur la météo ensoleillée; nos copains du Sud seraient jaloux !!!

un clic ici pour voir l'album 20 photos

article et photos Jean-Pierre

Les partenaires de Legend Motorbike