l'édito de Jean-Pierre.

V'la

l'printemps !

 

Officiellement, il a commencé lundi 20 mars...
 

En fait, un rayon de soleil et tu sors la moto.
 

Un coup d'œil à l'état général et tu te dis qu'un petit nettoyage lui ferait du bien avant la balade...
 

En réalité, elle est plus sale qu'il n'y paraît; mais ce n'est pas grave, le courage est bien là. D'ailleurs, un seau d'eau, un peu de shampoing spécifique chevaux gras (ça, ça dépend si c'est avec ou sans stage 1 !) et c'est parti.
Trente minutes plus tard, l'eau est tellement sale que tu te dis que c'était nécessaire.


Nouveau seau d'eau pour le rinçage... Un essuyage au chiffon doux et tu réalises que ce n'est pas nickel mais, tant pis, la balade n'attend pas.


Mais j'y pense, je n'ai pas pris rendez-vous pour la révision ! J'en profiterais bien pour passer à la concess' pour prendre rendez-vous...


Et dire que les autres y ont sans aucun doute pensé. Je vais être obligé d'attendre au moins deux ou trois semaines pour avoir le rendez-vous.

 

Mais c'est entièrement de ma faute, je n'ai pas anticipé ! D'ailleurs, quand tu as besoin d'aller chez le dentiste ou n'importe quel spécialiste, tu dois souvent attendre plusieurs mois. Le mécanicien Harley, lui aussi, est un spécialiste. Alors ???


Et si on décalait la date du printemps: deux ou trois semaines plus tôt ? Ça donnerait le temps d'être prêt...
 

Un coup d'œil sur la montre...Déjà !
A l'horizon, quelques nuages font leur apparition. Le soleil aurait-il décidé de s'absenter pour ce qui reste d'après-midi ? Bon, je fais quoi ? Je sors ? Je ne sors pas ?
 

Allez, je ne prends pas le risque de salir à nouveau la belle...
On verra ça le week-end prochain.


En attendant, je vais en profiter pour vérifier l'état des gants... Je crois avoir compris qu'il est maintenant nécessaire d'avoir une étiquette spécifique pour pouvoir rouler !

Bien sûr, toute comparaison avec des événements ayant existé ne serait que fortuite; ceci n'est que pure imagination.
 

Le biker est quelqu'un qui affronte les intempéries sans sourciller et son souci (presque de la maniaquerie) d'avoir une moto rutilante est légendaire.


Il prévoit ses révisions à l'avance.


Il ne rouspète pas contre la météo.


Il assure...

 

 

Les partenaires de Legend Motorbike