l'édito de Jean-Pierre.

Je veux une Harley 5

 

Je l'avais commandé à l'avance auprès d'un distributeur du Web bien connu; et c'est la première fois que je fais ça pour un livre.

Je l'ai reçu ce matin.

Et, en moins de deux heures, j'ai dévoré son contenu avec autant de plaisir qu'à chaque tome, et en relisant chaque chapitre une deuxième fois.

En 2012, Margerin et Cuadrado nous offraient « Je veux une Harley – La vie est trop courte ».

Le choc ! Mettre en image le rêve américain du quinquagénaire attardé, il fallait le faire !

Le tome 2, « Bienvenue au club », en 2013, nous a fait vivre les Chapters, H.O.G ou free, de l'intérieur.

Dans le tome 3, paru en 2015, c'est sur la Route 66, aboutissement du rêve que Margerin et Cuadrado vous emmènent et, la même année, « Harleyluia » vous fait vivre une concentration dans le fin-fonds du Massif Central, avec le beau-frère qui décide de rouler en Ural !

« Quinquas requinqués » !

Le titre n'est même pas assez fort... C'est tout à fait ça (sauf qu'après 60 ans, on devient sexas!).

Les craintes de voir sa santé décliner... Le concert de Renaud... Le radar et l'angoisse des points en moins... Le mariage avec les copains en Harley... Le péage, les tatouages...

Tout y est... A se demander si Margerin et Cuadrado ne nous observent pas via une webcam ou quelque chose comme ça... Harleygate... ?

Mais, j'y pense... Déjà cinq tomes...

Est-ce le début d'une saga ? Après les Rougon-Macquart, Plus belle la vie en Harley ?

J'adhère.

 

Les partenaires de Legend Motorbike