Le Paris Sud Est.

Sortie de printemps en

Vallée de l'Automne.

La vallée de l'Automne, c'est mes racines, le bas de l'Oise, la Picardie (Je suis comme Dany Boon, je ne connais pas les Hauts de France), alors pensez si nous nous sommes empressés de répondre à l'invitation de l'ami Peluche, récemment membre du Paris Sud Est Chapter.

Cerise sur la gâteau, cette balade dominicale était organisée par Alain, le Road Captain du PSEC, avec lequel nous avions largement sympathisé lors de notre reportage au Grand Prix d'Amérique.

Rendez vous à 9 heures devant la concession Borie (vessies vides, pas toutes, réservoirs pleins), et départ après un petit café-chouquettes-quatre quarts prévu par Jean-Pierre.

Température vivifiante, mais soleil et grand ciel bleu, n'en déplaise à nos amis du sud, ce dimanche c'était dans le nord qu'il fallait se trouver, 51 membres et une trentaine de motos s'ébranlent derrière Alain.

Donc départ sous le soleil pour une balade bucolique qui va nous mener jusqu'à la vallée de l'Automne, une rivière française qui coule dans les départements de l'Aisne et de l'Oise.

 

C'est un affluent de l'Oise en rive gauche qui conflue à Verberie et donc un sous-affluent de la Seine.

 

Son nom n'a rien à voir avec le terme français "automne" qui est une étymologie populaire, mais vient d'une forme ancienne Altona attestée en 920 apr. J.-C.

En milieu de matinée, les réservoirs n'étaient pas vides, mais les vessies étaient pleines !

 

Un arrêt à la Ferté Milon, patrie de Racine, s'imposait d'autant que les petits "troquets" n'étaient pas légion sur le parcours.

 

Les degrés au thermomètre montaient plus vite que les kilomètres s'additionnaient, et nous atteignons Saint Jean au bois pour le plein... des estomacs, cette fois.

Les agapes dans un cadre superbe à la Fontaine Saint Jean de Saint Jean des Bois terminées, départ pour Pierrefonds.

Restauré au XIX siècle par Violet Leduc parmi une foule dense et bigarrée, pour une "petite mousse" avant le retour.

 

Le cortège s'est égrené au fil des kilomètres et des destinations de chacun, les joues rouges du vent et du soleil, et le désir de remettre ça bientôt.

Réellement une sortie fort sympatoche (sympatoche, à la fois: Sympathique, cool, amicale, plaisir, rires, soleil, etc...), Alain, à bon entendeur.

Le Legend y était.

un clic ici pour voir l'album 160 photos

article Jean-Marc, photos Béatrice

Les partenaires de Legend Motorbike