42 ème Salon

Retro Mobile

Cette année, Rétromobile fêtait les 70 ans de Ferrari et les 100 ans de la moto française, tandis qu'Arcurial avait aux enchères le 1340 Softail Héritage et la Cadillac de Johnny Halliday entre autres.

La moto française, c'est un peu l'histoire d'un rendez vous manqué.

 

Et oui, la France a été la terre natale du 2 roues motorisé et elle a vu plus de 1000 marques en plus d'un siècle, il faut dire que c'était un temps béni pour les "Géo-Trouvetout" de tous poils, pas de règles draconiennes de la Drire, pas de contrôle technique, la vraie liberté de l'innovation en somme.

C'est Louis Guillaume Perreaux qui, en 1891, a breveté le premier 2 roues motorisé, et en 1901, à l'occasion du 4ème salon de l'automobile et du cycle, les frères Werner exposent un deux roues motorisé baptisé motocyclette, avec en avant première le moteur placé au point de jonction de boucle inférieure du cadre.

Il ne reste à ma connaissance que deux marques de motos françaises, Voxan et Midual, cette dernière a la particularité de fabriquer intégralement toutes les pièces composant la machine dont le cadre est une poutre-réservoir sculptée dans un bloc d'aluminium.

 

Une moto luxueuse et bien finie avec des matériaux de qualité... préparez vos portefeuilles.

Prononcer "Ferrari" dans une assemblée de néophytes, c'est comme prononcer Harley-Davidson, les têtes se tournent, les oreilles se dressent et les yeux brillent...

 

Mais Ferrari, c'est d'abord un homme, Enzo, un coureur automobile d'avant guerre aux multiples victoires sur Alfa Roméo dont il est devenu le patron du service compétition: la Scudéria.

 

C'est à la suite d'une embrouille avec l'ingénieur espagnol Wilfrédo Ricart (comment peut on se fâcher avec un Ricart, peuchère !!!) qu'il a fondé en septembre 1939 la Sociéta Auto Avio Costruzioni.

Le 12 mars 1947, la foule se presse viale Trento Trieste pour admirer le châssis de la 125 S déjà équipé d'un 12 cylindres de 1.5 litres et du fameux cheval cabré noir sur fond jaune au bout du capot.


C'est au salon de Turin en septembre 1948, pour assurer la pérennité de son entreprise et le développement des voitures de courses, qu'il expose sa première auto destinée au public, le coupé 166 à 4 places carrossé par Touring. Le mythe est lancé...

C'est désormais incontournable, le point d'orgue de Rétromobile, c'est la vente d'Arcurial.

A l'heure où nous mettons sous presse, nous savons que ces ventes ont atteint des chiffres records.

 

Le Softail de Johnny à été adjugé 280 000 € et sa Cadillac 270 000 €,  les profits seront intégralement reversés à l’association  La Bonne Etoile, créée par sa femme Laetitia et la chef étoilée Hélène Darroze.

 

Loin d'atteindre les 32 millions d'euros atteint l'an dernier pour une pièce de la collection Pierre Bardillon, une Ferrari (tiens encore lui !) 335 sport...

 

Mais pourquoi je n'ai pas gagné le million au Grand Prix d'Amérique, moi...

Le Legend y était....

un clic ici pour voir l'album 160 photos
article Jean-Marc, photos Béatrice

Les partenaires de Legend Motorbike