78th STURGIS

 MOTORCYCLE RALLY

 

SOUTH DAKOTA - USA

En avant propos sachez que Sturgis c'est un coin paumé à la puissance 10, une petite bourgade du Dakota du sud de 6000 âmes somnolentes qui se métamorphose brutalement à l'arrivée d'un demi million de Bikers qui pendant 10 jours vont mettre le feu et ceci depuis 1938.

 Attention candidat au Sturgis Motorcycles Rallye les festivités sont à cheval sur deux week end du mois d'août ne pas faire l'impasse sur le premier c'est le plus animé.

Sturgis ne se cantonne pas à la ville intra muros elle fait partie des spectaculaires Black Hills. Pour finir, ici espace de liberté total: jeans, santiag, tee shirt et pas de casque. A savoir que tous les ans de gros grêlons vous tomberont sur la gueule. Bienvenue dans la ruche Harley.

Entrons maintenant  dans le vif du sujet, toute la bourgade est bien entendu saturée de bécanes à très forte dominante Harley.

Le pole principal est Main Street interdite aux bagnoles où trône bien alignées nos chères bécanes sur quatre rangées.

C'est ici les photos, c'est ici qu'il faut voir ou être vu. Le deuxième pôle d'attraction est l'avenue parallèle appelée Lazelle street qui possède tout ce qui a un rapport avec nos brêlons, seul endroit où les centaines d'exposants peuvent s'étaler. Et ils s'étalent...le monde commercial des bikers affiche complet, tout est full des deux cotés sur Lazelle street

Etant déjà venu ici avec l'agence alsacienne Westforever, au passage un must, on n'était pas des bleus sur ce coup, on savait où se trouvait les bons coins et pour une fois sans GPS.

On commence à s'encanailler dans les meilleurs saloons du coin, ils sont au nombre de cinq. On vous les classe  dans l'ordre de notre ressenti.

*Iron Horse saloon: sur Lazelle steet, le plus connu vu qu'il règne en maitre le même qu’à Daytona. Entrée par une boutique de fringues que personne ne portera jamais, avec une hôtesse type poupée Barbie, les cheveux tellement roux qu'on dirait qu'elle va prendre feu.

A la tombée de la nuit ça commence à bouger sérieux ( hard rock de belle qualité) mais plutôt sur l'arrière vers le Broken.

On dirait que les deux saloons ont passé une convention de solidarité. Pour plus de calme montez à l'étage ils vous diront réservé aux VIP, continuez à baragouiner français vous passerez haut la main...

*Le Broken Spoke saloon: ambiance folle ici qui comme indiqué ci dessus profite de l'ambiance musicale de l'Iron qu'il jouxte.

La clientèle ici est quasi Biker pur et dur, real brothers d'où l'ambiance qui y règne. Rassurez-vous même imbibé tous les comportements restent étonnamment exemplaires et la police a tendance à s'ennuyer ferme. Au Broken on a un aperçu de l'essence même du rallye avec des tenues

extravagantes doublées de look délirants pas toujours de bon gout...La tête et les oreilles bouchées par les décibels on hésite entre un hot dog "Nathan", une table ronde sur Trump ou une cuite au spitz. On prend ce dernier on ne connait pas, faut pas mourir idiot, mais honnêtement c'est criminel de faire boire cette horreur.

*Le Knuckle saloon: toujours sur Lazelle street mais plus haut, là on commence à rentrer dans la cour des grands.

 Rock à outrance dans une sorte d'arène, des bars improvisés partout avec des hôtesses dont le tiercé gagnant est indiscutablement visage, fesses, poitrine

Marre de la bière on passe à la Margarita au demeurant excellente (7 $). Un orchestre dément de qualité amené par une girl (Jasmine Cain) nous enchante, bon c'est sur ce n'est pas du Marcel Amont.

Les filles font la queue pour se faire peindre les nichons.

Ta température corporelle frise souvent la fusion nucléaire sauf pour le restau, au vu du cuistot tu envisages un traitement antibiotique.

 

One Eyed Jack's saloon: le seul grand sur Main street. Emblématique du rallye, on y mange pas trop mal et l'ambiance est très particulière.

Plusieurs bars étalonnés intelligemment au rez de chaussée chacun dirigé par deux girls ultra sexy qui vous vous en doutez mettent le feu partout au sens propre comme au figuré. La vue est imprenable de l'étage. Seul endroit où un des bars était contrôlé par un beau mec trés...dénudé qui me faisait penser à une pub pour les couches culottes. Ici pour apaiser l'estomac on est passé au grand verre de San pellegrino, le Perrier ils ne connaissent pas?

Full Throttle saloon: le meilleur pour la fin, situé à la sortie de la ville sur la 79 north. C'est dingue de voir un truc pareil.

C'est une ancienne usine transformée en saloon où ils ont gardé les machines en rajoutant des sculptures à soudures typiquement bikers, même Indian Larry a son effigie en art moderne.

 Ici tu peux t'implanter toute la semaine il y a de tout même un camping le "Papy noêl" je crois. Bref on s'y est tellement amusé, deux français paumés parlant l'américain comme une vache espagnole, qu'on est obligé de reconnaitre qu'ici c'est le paradis des bikers.

A noter: le seul endroit où un toubib possède un stand en face de la porte de sortie.

C'est ici qu'un irlandais a branché Alain au bras de fer et a perdu sa Budweiser mdr!

Passons maintenant à plus sérieux. Le lendemain les miraculés, les rescapés, les survivants des saloons enfourchent leurs brêlons pour une randonnée touristique car Sturgis à un atout maitre indiscutable: son environnement qui ferait pâlir d'envie les écolos les plus acerbes.

Située dans les Blacks Hills plusieurs jours ne vous suffiront pas pour en faire le tour.

Qui n'as pas entendu parler du Mont Rhusmore ou de Crazy Horse ou encore de Custer. Qui n'a pas roulé sur la Needle road ou l'Iron mountain avec ses routes à 360°.

Qui ne s'est pas trouvé nez à nez avec un troupeau de bisons sauvages ou plus éloigné le paysage lunaire des Badlands.
 

Et il y a encore beaucoup de choses à découvrir et des villages étonnants a traverser (Keystone, Custer city, Deadwood, Rapid city, French creek).

C'est tout cela la formidable magie de Sturgis.

On arrête la pour ne pas que l'écrit devienne rasoir de plus c'est l'heure du traditionnel pastaga et on en a trouvé si si si sans les olives quand même mais comme dit notre ami Luc: Mimi et Alain sont des écolos qui préservent la couche d'eau jaune...

Prenez soin de vous comme disait le regretté JR.   


 
un clic ici pour voir l'album de 360 photos

                      

 

 

photos  Alain

Les partenaires de Legend Motorbike