LE PETIT MONDE

DE DAYTONA

Le titre peut sembler étrange, voici l'explication.

 

Comme notre arrivée sur Miami était prévue tard en soirée, nous avons retenu un hôtel dans le coin de l'aéroport, le prix y est aussi pour quelque chose. 

Quelle ne fut pas ma surprise lors du petit déjeuner en trouvant installés à la table voisine Sylvie et Christian, anciens de l'Alsace Chapter. 

Quel hasard, un samedi matin, dans un des milliers d'hôtels que comporte Miami, faut le faire ! 

En discutant sur le programme de chacun, nous nous sommes aperçus que nous avions beaucoup de choses en commun.

2° raison, en arrivant le mercredi soir sur Daytona, avant de filer à l'hôtel, on s'est dit qu'on allait aller frimer en Mustang en descendant la Main Street. 

 

Et devinez quoi, en plein milieu de la Main, Nadyne et JC se sont mis à travers de notre chemin, le monde est petit, mais beau !

3° raison, un des highligths de Daytona est la balade en véhicule sur ses plages. 

Naturellement, nous aussi nous ne voulions pas manquer cela. La Mustang s'avançait tranquillement sur le sable chaud (etc...)  quand tout à coup, un coup de klaxon nous a sortis de notre rêve. 

 

Qu'avais-je fait, roulé trop vite, pas sur le bon côté, contrôle si j'avais bien payé la redevance?? Que nenni tout simplement Annick et Jean Paul qui avaient eu exactement la même idée au même moment et au même endroit.

 

Quand je vous dis que le monde est petit.

 

 

Sinon, que dire de la 77° édition de la Bike Week de Daytona. 

 

Premier constat, fréquentation en nette diminution ce qui s’est vu également du côté des exposants. 

 

Le premier stop était tout naturellement pour le HOG pin’s au Speedway.

 

Même constat, pas foule et l’espace exposant réduit de moitié dirais-je.

Pas un chat pour récupérer le pins de l’évènement offert par le HOG.

 

Sinon il y avait bien le stand HD avec son expo des nouveautés en machine et en clothes.

 

Naturellement toutes les autres grandes marques étaient présentes et offraient d’essayer leurs gammes.

 

Personnellement je me suis laissé tenter par un « drift » en trois roues, flippant !

Et le titre « le petit monde de Daytona » a refait surface, en effet, mon pilote Thierry, un parisien, faut le faire.

 

Le jeudi était consacré à « Destination », LE complexe moto d’Ormond Beach avec en point central l’énorme concession HD, et là aussi pas de bousculade aux caisses.

On a pu constater que certaines attractions phares, style l’attelage Heineken ou le carrousel des motos police n’étaient plus d’actualité en 2018.

 

Sur la route du retour un stop au traditionnel Tropical Tattoo bike show  où se retrouve comme tous les ans une « faune » un peu éclectiques avec des engins à se demander comment ils peuvent rouler.

Main Street et son flot ininterrompu de véhicules, une parade quoi, donne la mesure de l’évènement, pas d’embouteillage, même en Mustang on passe presque sans stop.

 

Nous restait à vérifier la vie nocturne de Main Street avec ses nombreux bars où bière, Jaeger Meister coulent à flot, le tout servi par des charmantes hôtesses, trop vêtues à mon goût mais météo oblige, oui il n’a pas fait chaud cette année.

 

Pour conclure, les photos parlent d’elles-mêmes.

PS : Nous avions l’idée d’organiser un repas Legend pendant la Bike Week. Je me suis donc mis en quête de trouver un point de chute pour cet évènement en passant quelques coups de fil début février.

 

Après pas loin d’une dizaine de refus téléphoniques ‘No reservation during Bike Week’, j’ai dû me rendre à l’évidence que cela ne pouvait être possible.

Avec Nadyne, JC, GG et Valou, nous nous sommes donné rendez-vous à l’incontournable table de Daytona, le Racing’s North Turn (petite pensée pour la cantine de JR), en s’attendant à avoir une ½ heure d’attente pour une table.

 

Que nenni, table de suite dans une salle à moitié vide (ou comble). Quand je leur ai fait la remarque du refus d’une quarantaine de bikers français, ils ont fait un peu la gueule et était prêts à nous accueillir le lendemain, ingérable mais dommage.

 

Attendons de voir ce que nous réserve la 78ème édition !

un clic ici pour voir l'album de  260 photos

article Michel   photos Martine                   

Les partenaires de Legend Motorbike