Paris Cœur de Seine

file à l’Anglaise à Jersey

 

Du 21 au 24 septembre 2018,  le PCS a donc décidé de mettre les voiles, direction l’île Anglo-Normande.

Départ 9h30 de la concession Roadstar 92, derrière notre Road Captain Emmanuel, direction la station d’essence de Rosny sur Seine, pour retrouver le reste de la troupe. Ce qui fera, au total, un groupe de 17 motos et une voiture, dans laquelle se trouvent une de nos « légendes » et son épouse.

Une fois les retrouvailles effectuées, les pleins faits,

direction Saint Malo, par l’autoroute, pas le plus fun, mais le plus rapide pour ne pas arriver trop tard et pouvoir visiter cette belle ville.

 

Petite pause nécessaire pour se restaurer.

Pour le gastro, on repassera, mais la faim est là…

La bonne humeur est de mise, le beau temps est encore de la partie…

Une fois arrivés à notre hôtel « extramuros » (l’embarquement étant très matinal, le choix d’un couchage près de celui-ci s’imposait), dépose des bagages et direction la ville, ses remparts, pour une visite à pied (qui, pour certains, s’est finie dans une brasserie).

 

Dîner au resto (face à la mer), à côté de l’hôtel, et        direction le dodo (la nuit va être courte).

La nuit fut effectivement très courte, et les mines sont, comment dire, un peu chiffons.

 

Mais bon, tout le monde est là, malgré quelques

aller-retour dans les chambres pour les étourdis (ou les pas bien réveillés) ayant oublié, qui, un téléphone, l’autre son portefeuille (pourtant bien nécessaire pour présenter ses papiers à la douane).

L’arrimage des motos est vraiment fait par des pros.
Les motos sont bichonnées, sanglées et protégées (selle et sacoches), par au moins 3 énormes coussins.

Bravo Condor ferries.

Pas comme certaines compagnies…

 

Après une traversée agitée, ce qui entraînera un peu de retard, arrivée à Saint-Hélier, sous une météo, comment dire ? Anglo-normande, bien sûr !

Retrouvailles avec nos amis du Jersey Chapter, et leur Director, John, que Nicole, Anne, Emmanuel et moi, avions rencontré lors de la reco effectuée en avril.

 

Direction l’hôtel de Normandie (notre camp de base), encadrés par la sécurité du Jersey Chapter.

On commence à s’habituer à rouler à gauche, pas si simple au niveau des ronds-points.

Heureusement les « gilets jaunes » sont là.

 

Mike, le patron de l’hôtel, nous a mis à disposition, une pièce pour y laisser nos bagages, le « check in » ne se faisant que dans l’après-midi.

 

Départ pour la concession (multi-marques), pour y faire quelques emplettes.

 

Averti de notre venue, le dealer avait réapprovisionné son stock de Tee-shirts, mais heureusement, pas qu’en taille S… 

 

Nous reprenons nos montures, sous l’œil intéressé des mécanos, direction "The Mansell Museum ".

  

Musée crée par Nigel Mansell (surnommé le lion), pilote de formule 1, dans les années 80, l’époque, vous vous souvenez, où les volants de F1 ne ressemblaient pas à des joysticks pour consoles de jeux vidéos. 

 

        

Bon, Nigell nous a fait  un petit musée bien agréable, tout à sa gloire et à celle de son sport.

Toujours accompagnés d’une pluie persistante, direction le « Holme Grown » à Grouville,

Restaurant un peu surprenant.

 

Nos invités du Jersey Chapter, mélangés à nos tables, permettent à quelques uns  (rares) d’améliorer leur anglais, pour d’autres, beaucoup même, de plonger dans un cruel désarroi devant tant d’incompréhension.

 

Reprise de nos belles pour visiter le château de Mont-Orgueil, édifice datant du XIIIème siècle .La pluie « pisse » de plus en plus drue. Le Biker emporte beaucoup de choses avec lui, mais rarement, un parapluie.

La visite se fera donc, casquée, sous l’œil amusé des autres visiteurs « têtes nues ».

Le soir, on est attendu dans un restaurant  portugais avec nos amis jersiais, pour une soirée très arrosée, mais là, à notre demande et à notre goût.

 

La soirée se termine sur des airs de Johnny.

Le PCS a « allumé le feu ». 

 

Dimanche matin, il était prévu de faire avec John (Jersey Chapter Director), et des membres de son chapter, un tour de l’ile, mais devant le temps, toujours aussi pourri, le programme est inversé.

On va donc visiter les « Jersey War Tunnels », bunker

construit, sous l’occupation allemande, par 5000 « travailleurs forcés », qui deviendra un hôpital militaire avant la fin de la guerre.

 

Ensuite,Direction Rozel Bay, pour y découvrir « the Hungry Man », gargotte, sur le port,  où nous attendent de délicieux sandwichs, au crabe, et là, miracle, le soleil est revenu.

 

L’après-midi nous emmène, pour une belle balade.

Visite de l’église Saint-Matthieu, surnommé « l’église de verre », car réalisée, en partie, par René Lalique.

Impressionnant.

Croix de bois, Croix de « verre », si je mens, je vais en enfer.

 

Cette promenade continue autour de l’île, avec des arrêts dans des coins magiques.

 

Il est temps pour nous de rentrer à l’hôtel.

Le repas ayant lieu sur place, les organisateurs ont prévu, après celui-ci un Quizz pour les cinéphiles et les « sériphiles ».

La salle, gracieusement mise à disposition par Mike et 

décorée par John, nous attend pour ce jeu que notre concessionnaire, Pierre-Yves ROUSSET, a généreusement doté d’un blouson cuir pour femme, de chemise, et de Tee-shirts.

Merci à lui, à tous les participants pour leur bonne humeur, malgré les conditions climatiques, et aux

membres du Jersey Chapter, (John, Odette, Polo et Denzel en tête) qui nous ont permis de découvrir leur île, et, sans qui, les choses auraient été, beaucoup plus, compliquées.

Ils ont même fait l’effort, lundi matin, à 7h30, de venir à notre hôtel, pour nous accompagner jusqu’à l’embarquement.

 

Chapeau, M’ssieurs-Dames.

 

Le PCS attend le Jersey Chapter, de pied ferme, sur le continent. John est prévenu. 

 

Les « gentils organisateurs » : Nicole, Anne, Emmanuelle, J-R

un clic ici pour voir l'album de 260 photos

 article Jean Rémi, photos "Paris Coeur de Seine"                    

Les partenaires de Legend Motorbike