LE CAEN COTE DE NACRE MET LES FEMMES A L'HONNEUR

Janvier, les galettes des rois Mages (Gaspard, Melchior, Balthazar et pis Fanny - une femme quand même !) ; février les crêpes, deux journées de l'affamé en ce début d'année... Heureusement, en mars, enfin, la journée de la femme ou plus exactement « des droits des femmes ».

Officialisée en 1977, la « Journée Internationale des femmes » a été créée pour une défense des droits du travail et du droit de vote.

Depuis, on conjugue cette journée à toutes les sauces ; mais pourquoi pas ?

Les femmes sont les égales de l'homme même quand les religions s'en mêlent. Histoire de côtes ?

Eve aurait été le première suffragette en se rebellant contre son partenaire qui lui avait annoncé son désir d'acheter une moto...

« Tu te brosses Adam... » aurait-elle dit dans un moment de colère ! Cela n'avait eu comme conséquence que de retarder le passage de son permis !

Aujourd'hui, les femmes n'hésitent plus à piloter et les gros cubes ne leur font pas peur.

En préférant le samedi 9 mars au vendredi 8, date officielle qui seyait moins bien (on aurait privilégié celles qui ne travaillent pas ou plus), le chapter a invité toutes les femmes-pilotes à venir partager une balade avec le chapter, histoire de leur prouver que le machisme n'a pas sa place au sein du groupe.

 

Au rendez-vous fixé à la concession, une vingtaine de motardes, pas seulement dijonnaises (un peu éculé ce jeu de mots!) était présentes à l'appel, vêtues en adéquation avec la météo annoncée, pour une balade bucolique sur les routes du Cinglais.

(Les routes virageuses à souhait du Cinglais ne sont pas réservées aux dingues en deux-roues comme le nom de cette région pourrait le faire croire!)

 

La Normandie, c'est comme la Bretagne, vues du Sud, il pleut tout le temps !

Mais ce ne sont que légendes, Motorbike est là pour prouver le contraire. Il suffit de se vêtir chaudement, voire de ne pas hésiter à waterproofer nos vêtements coquets avec une fine couche étanche et nous voilà prêts à enfiler les kilomètres...

 

Un mot d'accueil de Diane, notre LOH, en selle et plein régime ! Enfin... Plein régime, je me comprends : ce n'est plus la journée de l'affamé, seulement celle de l'infâme...

Tant qu'à choisir une balade, autant prévoir de se dérouiller après l'hiver, en slalomant, par monts et par vaux ; et la région s'y prête bien, dès qu'on sort des nationales et, cerise sur le gâteau, pas une seule goutte !

Et au retour, une surprise nous attendait ! Stéphanie avait préparé (ou plutôt Cyril car Stéphanie et Cathy participaient au run) un appétissant goûter et une rose attendait chaque participante.

 

  article et photos Jean-Pierre                     

Les partenaires de Legend Motorbike