Et de deux !

Notre deuxième Rallye de Champagne s’est déroulé du 2 au 4 septembre

sous des auspices au moins aussi favorables que ceux de Beaune…

 

Bien sûr, il y avait le soleil,

bien sûr, il y avait du beau monde,

bien sûr il y avait une ambiance formidable…

 

Je l’ai dit en 2004 : tant pis pour ceux qui ne sont pas venus.

Ils ont choisi de ne pas venir et, comme on dit, « choisir, c’est se priver ».
Pour remuer le bouchon ( de champagne ) dans la plaie, voici un bref aperçu de ce dont ils se sont privés.
 

Vendredi après midi, des représentants de 10 chapters sont venus grossir nos rangs pour aller visiter, en petit train guidé, les magnifiques Caves de Piper-Heidsieck à Reims.

Tout le monde a été obligé de consommer une petite coupe du divin breuvage avant d’avoir l’autorisation de continuer sa route.

Une halte spirituelle devant la cathédrale de Reims nous a permis, qui de tremper ses doigts dans l’eau bénite, qui de tremper ses lèvres (ou plus si affinités…) dans une autre coupette du même divin breuvage .

 

C’était très dur et fallait être rapide pour tremper les deux.

 

Après une longue route d’au moins 572 mètres, une soirée pour le moins très animée, manger, boire, karaoker ( c’est un nouveau verbe ), danser, boire, dormir.

Le lendemain matin départ  8h aux motos, un somptueux petit-déjeuner de vendangeur nous attendait aux Champagnes Lassalle, à Chigny-les-Roses.

 

Je dis vendangeur, mais faut pas déconner, s’ils déjeunaient comme ça, ils ne travailleraient plus de la journée.

 

Bien que tout le monde ait fermement refusé, le vigneron nous a obligé à boire du champagne au petit-déjeuner ! vous vous rendez compte ?

 

Pris de compassion, nous avons finalement cédé et consommé…avec modération.

Nous avons ensuite pris la route du Champagne par la rive droite de la Marne.

 

Fait une halte improvisée pour attendre qu’un certain Showel redémarre après une première panne.

 

Continué jusque Château-Thierry, ville natale de ce bon Jean de la Fontaine, puis nous nous sommes enfoncés profondément dans les terres pour rejoindre La Ferté Milon, où naquit dans les temps anciens un autre Jean.

 

Jean Racine. ( Pour les sportifs, Racine, c’est pas un club de foot ).

Déjeuner dans une guinguette au bord du canal de l’Ourcq.

 

Pendant que nous nous restaurions, le Showel, lui aussi, était en cours de restauration.

 

Pendant le repas, notre responsable des Ladies s’est vu remettre un Trophée en bois véritable gravé à son nom en lettres de vrai or, car elle a obtenu la 5éme place de l’ ABC Touring .

 

Première Lady d’Europe cette année, félicitations !

 

Repus, abreuvés, la culasse bien resserrée ( je parle du Showel ), nous repartâmes ( je sais, mais j’avais envie ), vers notre cruel destin par la rive gauche cette fois, ce qui prouve bien notre éclectisme.

Sur le chemin du retour, nous avons perdu un seul belge, ce qui nous place statistiquement bien au dessous des taux de perte admissibles.

 

Refait un stop-Showel, que nous avons finalement envoyé se faire soigner à la concession afin que les autres roulent libres.

 

C’est sans doute ça qu’on appelle : Ride Free !

 

Mais une autre épreuve nous attendait : un vigneron, membre de notre chapter, avait des excédents de production à liquider et par solidarité, nous avons dû nous arrêter chez lui pour réduire un peu son stock.

Persuadés d’avoir fait une bonne action, la troupe de 100 personnes a regagné l’hôtel car il était temps que la soirée commence.

 

Ambiance de fête, remise des lots, tirage de la tombola, coucher tard, lever tôt….et c’est reparti.

Dimanche matin, le concessionnaire nous offrait le petit déjeuner avant que les quelque 75 motos ne prennent la route pour une ballade de 100 km vers Montmort, où nous avons visité le magnifique château, plus que millénaire mais reconstruit il y a cinq siècles, puis déjeuné dans le même village.

C’est le cœur déchiré mais sous un soleil de plomb que tout le monde a repris la route après un week-end extraordinaire et en se promettant de revenir l’année prochaine.

Pierre, Director

un clic ici pour voir l'album de 50 photos
Article Pierre, photos Reims Chapter